Modern technology gives us many things.

L’hivernage arrive, les délestages reviennent et touchent Pikine et Guédiawaye

L’hivernage approche, et la canicule qui va avec refait surface. Du coup les délestages tant redoutés reprennent de plus belle dans la banlieue de Dakar à Guédiawaye et Pikine où les populations sont confrontées depuis quelques jours à de longues coupures d’électricité.

Pourtant, il n’y a guère trois jours, interpellé sur les délestages, la ministre de l’Energie, Maïmouna Ndoye s’était montrée rassurante, jurant presque qu’il n’y aura pas de coupures d’électricité durant cet hivernage qui s’approche. Que nenni !

Les coupures ont refait surface dans les départements de Guédiawaye et de Pkine qui sont plongés dans l’obscurité durant toute la partie de la nuit. Du Rond Point de la Case, à la lointaine commune de Ndiaréme Limamoulaye, en passant par la cité Fadia, Hamo Golf, et Fith Mith, pratiquement tous les quartiers que comptent ces parties des Parcelles Assainies et de Guédiawaye ont renoué avec les délestages tant redoutés. Ce fut alors le branle bas, avec la ruée vers les boutiques pour les achats de bougies et autres lampes électriques qui vont assurer la permanence en attendant le retour après 7 heures d’horloge de coupure de l’électricité.

Le même calvaire sera également vécu par les habitants de Pikine, de Lansar à Tally Boubess, où plusieurs personnes interpellées hier, vendredi 23 mai 2014, ont soutenu que les coupures de courant ont duré de 19h à 2 heures du matin.

Partout dans ces deux départements, les populations manifestent leur ras-le-bol face à ces coupures qui paralysent le déroulement de toutes les activités domestiques et commerciales.

 

Les commentaires sont fermés.