Modern technology gives us many things.

L’extradition d’Alcaly Cissé en Arabie Saoudite au menu des quotidiens

Les quotidiens parus samedi mettent en exergue l’extradition par le Maroc de l’ex-député sénégalais, Alcaly Cissé, en Arabie Saoudite.
«Alcaly Cissé envoyé à la guillotine», titre Le Populaire, selon lequel journal, l’ex-député libéral risque la décapitation en Arabie Saoudite pour avoir escroqué un Saoudien la somme de 2 milliards F CFA lui promettant des terres en Casamance.

Nos confrères de ce quotidien informent que M. Cissé a été transféré par Interpol et que ses avocats et les droits de l’hommistes dénoncent. «Sa famille est dans l’émoi. L’Etat du Sénégal au plus haut niveau entend s’investir pour lui éviter le pire», ajoute Le Populaire.

«Mohammed VI délivre à l’Arabie Saoudite le permis de tuer Alcaly Cissé», écrit L’Observateur à sa Une.

Dans ce journal, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, indique que le chef de l’Etat lui a enjoint de continuer à suivre le dossier et que les autorités saoudiennes compétentes ont été déjà saisies.

Selon La Tribune, Alcaly Cissé est à deux pas de la décapitation. «Il risque la décapitation», barre à sa Une Sud Quotidien, soulignant que l’Arabie Saoudite, le plus grand pays de la péninsule arabique, est l’un des pays au monde qui appliquent le plus la peine capitale.

«Le viol, le meurtre, l’apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue y sont passibles de la peine de mort», renchérit Sud Quotidien.

Le Populaire revient avec un fait divers relatifs aux accidents de la circulation et parle de vendredi noir avec 10 morts sur les routes. «Cinq morts sur la route de Thiès, 4 à la sortie de Gossas et 1 mort sur l’auteur», détaille ce journal.

En Culture, Le Soleil consacre sa une au lancement hier de la 11ème biennale de l’art africain contemporain de Dakar avec ces propos du Premier ministre, Aminata Touré : «La diversité, socle de la politique culturelle nationale».

1 commentaire
  1. black muslum dit

    Salut
    l’affaire de de ce Monsieur Cissé frôle une affaire diplomatique, et pour qui connaît la diplomatie qui est si délicate, puisque les pays n’ont pas d’amis mais des intérêts,, , il s’agirait d’user de délicatesse.Eh oui au delà de tous les intérêts c’est la vie d’un compatriote qui est en jeu, même s’il a fauté l’on devrait l’aider à s’en sortir.Au delà de la diplomatie qui gère l’harmonie entre les États souverains,l’humanisme et la délicatesse doivent entrer en jeu pour aider ce Monsieur.Toutes les religions prônent l’humanisme, l’ISLAM derechef.L’Arabie saoudite est un pays aux lois islamique la CHARIA, qui gère toute l’existence ce royaume,mais le RAKHIM pourrait contourner toute culpabilité.C’est rarement qu’on entend un musulman chatiè dans ce royaume, parce que les gens ne sont dans le besoin pour commettre des fautes.La bas, les riches font vivre les moyens nantis par le devoir de la ZAKAT,.Et si on transformé ce soit disant butin de quelques pécules de CFA en ZAKAT au nom du RAKHIM, ceci ne fera qu’ augmenter les bonnes images de l’ISLAM dans le monde.
    Ce sont plusieurs personnes qui comptent sur ce Monsieur en plus de sa famille,le sauver c ‘est faire preuve d’HUMANISME qui est le socle même de L’ISLAM.
    Beaucoup de gens tombent dans les pièges pécuniaires, parceque confronté à nourrir,à élever plusieurs miskin.Ils sont comme des robin des bois d’un autre temps,qui chipent pour aider d’autres pauvres.
    BLACK MUSLUM

Les commentaires sont fermés.