Modern technology gives us many things.

“L’Etat veut réaliser plus de 500 mille emplois” déclare le ministre Abdoulaye Diop

Le ministre de l’Emploi, de l’Insertion professionnelle et de la Main-d’œuvre (Meipimo) a initié un atelier de lancement de la Lettre de politique sectorielle Emploi. Lors de cette rencontre, renseigne L’Observateur, le ministre Abdoulaye Diop et ses partenaires stratégiques ont évoqué les questions de l’employabilité et de l’insertion des jeunes dans le monde du travail.

A en croire Abdoulaye Diop, « depuis l’indépendance du Sénégal, la question de la lettre de politique sectorielle Emploi, insertion  professionnelle, intensification de la main-d’œuvre n’a jamais été prise en main. Maintenant, elle est devenue une préoccupation du Président Macky Sall ».

Selon lui, la lettre sectorielle oriente les interventions de divers acteurs des secteurs de l’emploi et de l’insertion professionnelle. Sur les questions liées à l’employabilité et au chômage. Abdoulaye Diop affirme que la réflexion est globale, car il revient à l’Etat d’accompagner le secteur privé et les acteurs.

« Dans tous les pays du monde, l’employeur n’est pas l’Etat. Par contre, l’Etat offre ¼ d’activités et fait un diagnostic pour savoir si le profil de ses demandes d’emploi est en adéquation avec le secteur public. On est tous rassuré qu’on ira au-delà des objectifs du Président Macky Sall », déclare le ministre.

Il annonce que l’Etat fera de son mieux pour recruter plus de 200 mille emplois dans le secteur publique. Ce qui, selon le ministre, permettra de dépasser les 500 mille emplois que Macky Sall avait promis aux Sénégalais, lors de la campagne Présidentielle de 2012.

Pour lui, la création du ministère de l’Emploi marque la volonté de l’Etat de placer cette question au rang des priorités pour l’atteinte des objectifs de croissance inclusive.

Les commentaires sont fermés.