Modern technology gives us many things.

Les quotidiens proposent : Wade chez Ousmane Ngom et le calvaire des paysans

Divers sujets relatifs à la politique, à l’économie et aux faits divers font la Une des quotidiens parus samedi à Dakar.

Ainsi, Rewmi quotidien revient sur la succession à la tête du parti démocratique sénégalais (PDS) avec la visite de Me Abdoulaye Wade hier au domicile de son ex-ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, son «allié pendant tous les combats».

«Wade bénit Ousmane Ngom», écrit ce journal à sa Une. Nos confrères relaient les propos de l’ex-chef d’Etat qui dit qu’Ousmane Ngom sait de luit des choses que ses fils Karim et Sindiély ignorent.

Selon L’Observateur, ces témoignages ont touché Me Ngom qui a fondu en larmes.

«Pour Ousmane Ngom, Macky devait être le bouclier de Wade», note le journal L’As. «Wade chasse son ex-ministre Mamour Cissé de chez lui», informe La Tribune.

Poursuivant le débat sur la liste non paritaire de Touba pour les locales, Direct-Info indique que «le MFDC (Mouvement des forces démocratiques de la Casamance, rébellion) dénonce le mutisme de la classe politique».

«Accusation contre le ministre des Collectivités locales : LA CENA invalide ses propos», dit Le Quotidien.

S’appuyant sur un rapport d’Ernest et Young, Le Soleil informe que «les investissements directs africains sur le continent ont triplé en 10 ans».

Par rapport à l’arrestation du DG de Senhuile, Libération fait état d’une «banqueroute frauduleuse».

«Le cri de détresse des paysans», note Sud Quotidien, qui souligne une insécurité alimentaire dans le monde rural.

Les commentaires sont fermés.