Modern technology gives us many things.

Les élus locaux de 5 régions en conclave pour des contributions sur le code minier

Il est noté que notre trésor public subit d’énormes pertes financières. Pertes estimées à 417 Milliards de nos francs entre 2005 et 2012 et cela suite à la conception d’un code minier jugé incitatif pour les compagnies minières. Et donc pour imprégner les populations et les élus des régions minières sur la révision du code minier afin de recueillir leur contribution, un atelier sur la consultation des communautés est tenu à Tambacounda ce samedi 15 novembre 2014. Ce sont les élus des régions de Thiés, Tambacounda, Kédougou, Matam et Sédhiou qui se sont retrouvés autour de l’ONG LA LUMIERE pour recueillir des contributions dans le processus de révision du code minier du Sénégal. Selon le Secrétaire Exécutif de l’ONG La Lumière, Ibrahima Sory Diallo, il est impératif d’amener les populations, en particulier les élus locaux (Maires et Présidents de Conseils départementaux) à comprendre le sens de la révision dudit code minier. Mais il faut aussi faire de sorte que les participants se prononcent sur la prise en compte des conditions d’exploitations impactant négativement leurs droits socio-économiques. A terme, ces élus arriverons à formuler des propositions visant à rendre sensible le futur code minier aux aspects environnementaux, sociaux et économiques de leur milieu. Mais aussi des recommandations relatives à leur implication dans le processus de prise de décision et à la fiscalité locale.

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.