Modern technology gives us many things.

Le Sénégal est en danger : l’Hôpital psychiatrique de Thiaroye est plein

C’est Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), qui donne cette information. Le Centre Hospitalier National Psychiatrique de Thiaroye est plein. Depuis quelques jours, aucune place n’est disponible dans cette structure de référence où doivent être pris en charge les malades mentaux. Conséquence, les familles de ces citoyens ne jouissant pas de toutes leurs facultés mentales, ne savent plus à quel saint se vouer, obligées de les retenir à domicile avec tout ce que cela représente comme danger pour la sécurité publique. Et, face à la démission totale du Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, le Professeur Awa Marie Coll SECK qui ne s’intéresse guère à leur sort, nous interpellons directement le Président Macky SALL pour la tenue d’un Conseil présidentiel sur le problème des malades mentaux. Ce, sur la base du document introductif au Conseil interministériel sur l’errance des malades mentaux au Sénégal, que nous avions nous-mêmes rédigé depuis 2013 en compagnie du Professeur Aïda SYLLA, chef de la Division de la Santé Mentale, ensuite partagé et adopté par l’ensemble des acteurs. Pour le cas des malades mentaux errants et ceux vivant dans des familles démunies, il est même clairement mentionné dans ce document consensuel, que c’est au Siège de l’ASSAMM à Kaolack, aujourd’hui transformé en un centre de formation avicole non encore fonctionnel, qu’ils doivent être tous pris en charge. Egalement, toutes les mesures pouvant permettre à cet Hôpital psychiatrique de Thiaroye de faire face aux problèmesqu’il rencontre présentement, figurent dans ce document qui se trouve dans le bureau du Ministre Awa Marie Coll SECK.

 

Rufisque, le 05 janvier 2017

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) – Tel : 77 550 90 82 – 70 745 88 47

Les commentaires sont fermés.