Modern technology gives us many things.

Le premier ministre annonce l’approvisionnement en eau potable de 110 villages

Le Premier ministre a procédé hier au lancement du Projet de restauration des fonctions écologiques et économiques du lac de Guiers (PREFELAG). Grâce à cette initiative, les apports en eau passeront de 1,2 milliard de m³ en 2012 à 2,1 milliards en 2018, au bénéfice surtout de 110 villages riverains du lac de Guiers.

Alors qu’elles vivent autour de la plus importante réserve d’eau douce du pays, les populations riveraines du lac de Guiers n’ont pas accès à l’eau potable. Mais, à en croire le Premier ministre, cette injustice sera bientôt réparée.

En effet, le chef du gouvernement a soutenu hier que 110 villages situés autour du lac de Guiers seront desservis en eau potable, grâce au Projet de restauration des fonctions écologiques et économiques du lac de Guiers (PREFELAG). Aminata Touré s’exprimait au cours de la cérémonie de lancement officiel du PREFELAG.

« La mise en œuvre du projet dont la responsabilité est confiée à l’Office du Lac de Guiers (OLAG) permettra à cet effet de rétablir les équilibres sociologiques du lac de Guiers et participera également à la réduction de la vulnérabilité des hydro-systèmes face aux changements climatiques », a déclaré le Premier ministre. Le coordonnateur du projet, Amadou Bocoum, par ailleurs Directeur général de l’OLAG, a indiqué que le PREFELAG va permettre une optimisation en apport d’eau qui passera de 1,2 milliard de m³ en 2012 à 2,1 milliards en 2018.

Les commentaires sont fermés.