Modern technology gives us many things.

Le mari qui a battu sa femme arrêté et mis en prison

Un Sénégalais, accusé d’avoir frappé jusqu’au sang son épouse de 17 ans à l’aide d’un fil électrique, a été mis aux arrêts au moment où il s’enfuyait vers la Gambie, a-t-on appris ce mardi de source médiatique.

Ndèye Coumba Diop qui vivait au domicile de son mari à Touba (centre), est actuellement mise en sécurité par la gendarmerie à cause des « pressions » qu’exercerait sur elle sa propre famille, d’après son avocat, Me Abdoulaye Babou, cité par la Radio futurs médias (privée).

«Aujourd’hui il y a des hommes de la gendarmerie en civil qui protègent discrètement ma cliente qui, rappelons-le, a été obligée de quitter son domicile conjugal. Et c’est vraiment regrettable, après avoir vécu toutes ces atrocités, sa famille débarque pour la contraindre physiquement à retirer sa plainte », a dit Me Babou, sur un ton amer.

D’après les témoignages, c’est pour une « banale histoire de moustiquaire » que Ndèye Coumba Diop a été sévèrement battue par son mari à l’aide d’un fil électrique. Depuis quelques jours, une vidéo montrant le dos de la femme lacéré de coups sanglants fait le buzz dans les réseaux sociaux, suscitant une grosse vague d’indignations.

«Lorsque son mari l’a battu à 3 heures du matin, elle était expulsée de la maison en sang et presque démunie et, mieux, le mari a confisqué le numéro de son téléphone portable. Et c’est hier (lundi) que des bonnes volontés ont cherché un nouveau numéro pour Ndèye Comba Diop », a souligné l’avocat.

Les commentaires sont fermés.