Modern technology gives us many things.

Le DG de Dakar Dem Dikk soulage les élèves du lycée de Ndioum et promet…

Le Directeur Général de Dakar Dem Dikk a offert deux bus aux élèves du lycée de Ndioum. Le Président de l’Association des Parents d’élèves dudit lycée a apprécié à sa juste valeur ce geste qui, selon lui, va soulager les potaches qui parcouraient plusieurs kilomètres pour aller étudier : «  Ndioum ne cessera jamais de vous remercier pour cet acte salutaire et nous souhaitons longue vie », a indiqué M. Amadou Ndiaye.

Abondant dans le même sens,  Oumar Ba, représentant des enseignants du lycée dira: « je suis comblé et satisfait. Et nous vous remercions pour tout ce que vous avez fait pour le département et aussi au niveau national et nous vous en remercions vivement ».

La proviseure du lycée n’a pas manqué d’égrener un chapelet de doléances avant de demander au DG de DDD de les soutenir pour le carburant.

 

Pour sa part, Me Moussa Diop soutiendra qu’en tant que patron d’une entreprise nationale, il se doit d’aider tous les sénégalais en matière de mobilité.

Dans un autre registre,  Me Diop est revenu sur comment DDD a participé au désenclavement du Fouta « Je ne suis pas confiné à Podor en tant que fils de Podor. On m’a confié une entreprise nationale de service public qui doit être au service des populations. Pour avoir compris très tôt la vision du Chef de l’Etat pour qui nous sommes ses ambassadeurs. Lorsqu’il s’agit du Fouta où je suis originaire, je pense fermer doublement les yeux et personne n’osera me le reprocher. Quand il s’est agi de lancer « Sénégal Dem Dikk » dans les capitales régionales, j’aurais pu le mettre dans les capitales départementales, mais j’ai pensé à Ndioum. Ce bus est aujourd’hui la fierté en matière de désenclavement. Ce bus avait suscité des débats parce qu’il est arrivé que ce bus ne contient que deux ou trois personnes de Dakar à Saint-Louis pendant des mois. On m’a demandé d’arrêter, j’ai dit non, aujourd’hui je ne le regrette pas a-t-il expliqué ».  Avant de conclure il promet que d’autres lignes sont prévues d’ici quelques mois : « Je peux m’attarder à dire que d’ici décembre, il y’aura d’autres lignes dans le département de Podor, Pété jusqu’à Matam ».

 

 

 

Les commentaires sont fermés.