Décès maternels

Sur les 50 cas de décès maternels enregistrés en 2016, dans la région de Kaffrine, 30 sont dus à l’anémie a révélé, mercredi, le médecin-chef de région, Dr Amadou Doucouré.

« En 2016, dans les différents districts sanitaires de la région de Kaffrine, nous avons enregistré 50 cas de décès maternels. Et, sur ces 50 décès maternels, 30 sont dus à l’anémie », a-t-il révélé.

Il s’exprimait ainsi en marge de la cérémonie de remise de poches de sang et de vêtements par des enseignants au préfet de Kaffrine.

« Le problème de sang est réel dans la région de Kaffrine. Nous avons toujours évacué des femmes qui accouchent à Touba ou à Diourbel parce qu’on n’a pas de sang », a-t-il déploré.

« Kaffrine est traversé par le corridor. Il ne s’y trouve pas une semaine sans accident et les victimes perdent beaucoup de sang. Et, dans deux semaines nous allons au mois de ramadan et les gens sont souvent réticents à donner leur sang pendant ce mois », a-t-il fait remarquer.

Donc, a-t-il apprécié, les 232 poches de sang que les enseignants vont offrir au secteur de la santé, ce sera un ouf de soulagement pour toute la région de Kaffrine.

APS

PARTAGER