Modern technology gives us many things.

L’actualité judicaire et la médiation au Burkina Faso garnissent les quotidiens

Des faits relatifs à la justice avec l’arrestation hier pour trouble d’audience, de Bachir Diawara, ancien chef de cabinet de Karim Wade alors qu’il assistait au procès de ce dernier, la convocation de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, dans l’affaire Hissène Habré pour recyclage de fonds,…ainsi que la situation au Burkina Faso, avec le début hier de la médiation de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), conduite par les présidents sénégalais, nigérian, et ghanéen, s’offrent la Une de la presse de ce jeudi.

«Bachir Diawara risque jusqu’à 2 ans de prison», titre L’Observateur, expliquant qu’il a été placé sous mandat de dépôt pour troubles à l’audience. Selon nos confrères, Bachir a passé la nuit à la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss et sera jugé aujourd’hui.

«Bachir perturbe et rejoint Karim à Rebeuss», écrit La Tribune à sa Une. «Après Rampino (condamné à 2 ans pour troubles à l’audience au début du procès le 31 juillet 2014), Bachir Diawara rejoint Karim à Rebeuss», renchérit Le Populaire. Pour Libération, Bachir Diawara est dans de «très sales draps».

Le journal L’As consacre sa Une à l’affaire de l’ex-sénatrice libérale, Aïda Ndiongue, en prison dans le cadre de la traque des biens mal acquis. «Aïda Ndiongue face à la CREI (Cour de répression de l’enrichissement illicite) ce matin», écrit ce journal à sa Une, soulignant qu’elle sera entendue sur le fond du dossier.

Walfadjri titre sur cette convocation d’Abdoul Mbaye par le juge qui le soupçonne de recyclage des fonds supposés volés au Tchad par Habré et amenés au Sénégal lors de sa perte du pouvoir.
«Contre des chefs d’Etat à vie en Afrique : Niasse pour la limitation des mandats», titre Sud Quotidien, qui donne la réaction du président de l’Assemblée nationale sur la situation au Burkina Faso.

Sur la médiation menée par Macky Sall et Cie à Ouagadougou, Walfadjri parle «d’intenses tractions». Quoi qu’il en soit, Le Soleil informe que la médiation a permis de parvenir à un accord sur une transition d’un an. «Vers un retour à la légalité constitutionnelle au Burkina Faso», note L’Observateur.

Le rapport 2014 sur les OMD fait la Une du Soleil qui indique que «le Sénégal parmi les 6 pays ayant réduit la pauvreté» et que l’aide publique au développement est en baisse de 5%.

Le Quotidien se focalise sur la fermeture de «Sénégal House» au Soudan et titre : «Les flics sénégalais SF (Sans domicile fixe) à Khartoum».

Le quotidien Stades poursuit la publication hier de la liste des joueurs sélectionnés par l’entraîneur du Sénégal, Alain Giresse, contre l’Egypte et le Botswana. «Giresse n’a pas tout dit», dit Demba Bâ, à la une de ce journal. «Giresse prend Diafra et s’explique», écrit L’Observateur.

Les commentaires sont fermés.