Modern technology gives us many things.

La politique s’impose toujours à la Une des quotidiens

Des sujets politiques ayant trait aux élections locales et aux attaques de l’opposition contre le président Macky Sall sont majoritairement traités par les quotidiens.

Ainsi, Le Soleil parle de «ces villes à enjeu national pour un scrutin local». Selon ce quotidien national, ces villes sont Fatick (ville du chef de l’Etat), Dakar, Kaolack, Saint-Louis et Dagana (ville d’Oumar Sarr, coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais).

L’Observateur consacre sa Une à ces propos attribués au chef de l’Etat qui dit aux responsables de son parti, l’Alliance pour la République (APR) : «Il y aura un chamboulement intégral de l’Etat. Une reconfiguration du parti sera opérée.

Revenant sur les débats sur la liste non paritaire de Touba aux locales, Sud Quotidien note que le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo «vote non parité», en déclarant que cette liste «ne gêne pas les acteurs politiques».

«Le ministre de l’Intérieur valide la liste de Touba», renchérit Walfadjri quotidien.

Pour Direct-Info, «Macky adopte le silence» par rapport aux attaques ciblées de Idy et de Wade contre son régime.

«Wade-Idy, l’autre guerre», titre le journal EnQuête qui fait état de bataille de leadership dans l’opposition.
«Me Wade menace le jour, mais la nuit, il supplie…On lui conseille de choisir de bons avocats pour son fils», dit le Premier ministre, Aminata Touré, à la Une du Populaire.

Le Quotidien consacre sa Une à l’arrestation du policier Ibrahima Dieng avec de la cocaïne et titre: «La boulette de la police». Selon ce journal, les autorités banalisent l’affaire et soutiennent que le mis en cause a trafiqué en dehors des heures de services.

Le Populaire souligne qu’Ibrahima Dieng n’en est pas à son premier coup. «Le ministre de l’Intérieur promet de faire toute la lumière», informe Le Soleil.

 

Les commentaires sont fermés.