Modern technology gives us many things.

La Déclaration de politique générale de Mahammed Dionne s’offre la Une des quotidiens

Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, attendu aujourd’hui à l’Assemblée nationale pour sa Déclaration de politique générale (DPG), fait les choux gras de la presse parue mardi.

«Ce que pèse l’homme du Pse (Plan Sénégal Emergent)», titre La Tribune, qui trouve là une manière de rappeler qu’il fut ministre chargé de ce plan auprès de son prédécesseur, Aminata Touré.

Selon le journal, c’est le troisième exercice du genre, moins de trois ans après l’accession du président Macky Sall au pouvoir. «Sous le régime Sall, les prédécesseurs de Dionne avaient eu à faire l’apologie du programme Yoonu Yokkuté. Mais le chef de l’Etat a évolué dans ses options stratégiques en chevillant sa vision au Plan Sénégal Emergent fraîchement théorisé. L’actuel Pm devrait s’inscrire en droite ligne des directives du chef de l’Etat», explique La Tribune dans son billet du jour.

«Au-delà de la DPG : Les urgences pressantes», titre Direct-Info, donnant une photo du Pm qui tient un micro. Mais le politologue Ibou Sané avertit dans Direct-Info : «Il ne faut pas attendre du miracle».

«Dionne face à la demande sociale», écrit Le Témoin à sa Une. Le même journal estime aussi que l’actuel locataire de la Primature est face au défi de la mise en œuvre du Pse.

Le Soleil se focalise sur «ce que les Sénégalais attendent de Mahammed Dionne» et parle de baisse du coût de la vie, l’emploi des jeunes, l’éducation, l’accès aux services de santé….

«Education, santé, infrastructures…Les douze travaux de Mohammed Dionne», titre Walfadjri. «Mahammed Dionne fait sa prophétie», note L’Observateur.

L’Observateur poursuit la politique, mais avec Macky Sall dont il indique que la coalition Benno Bokk Yakaar lui sert d’une «nouvelle offre politique pour 2017».

«Son souhait est que les partis membres de Benno n’aient pas de candidat en 2017. Les partants vont réclamer un protocole écrit et dûment signé par le président de l’APR (Alliance pour la République, au pouvoir)», expliquent nos confrères de L’Obs.

Revenant sur l’actualité judiciaire, Libération informe que Baïla Wane, ancien DG de la Loterie nationale sénégalaise (LONASE), obtient un non-lieu dans l’affaire de la Panafricaine des jeux.

«Volet AN-Média de la traque des biens mal acquis : Pape Diop lave à grande eau Karim», titre L’As. «Cheikh Tidiane Ndiaye-Pape Diop : Face-à-face explosif», écrit Le Populaire.

Les commentaires sont fermés.