Modern technology gives us many things.

La coopération espagnole met 300 000 Euros à la disposition des collectivités locales de Sédhiou

Des collectivités locales de la région de Sédhiou rencontrent d’énormes difficultés pour prendre en charge les préoccupations réelles des populations. Pour inverser cette tendance l’agence régionale de développement (ARD) de Sédhiou a noué un partenariat avec l’Agence Espagnole de coopération Internationale pour le développement(AECID). Ainsi, à travers le « Programme d’appui aux collectivités locale de Sédhiou pour l’amélioration de l’accès aux services de base et instance de décision locales et régionales », ce partenariat nord-sud entend « contribuer de manière efficace à l’amélioration de la gouvernance locale et au respect des droits humains ». D’un coût global de 300 000 euros soit 196.787.100 FCFA ,le programme qui s’étend sur deux ans va mettre l’accent sur « le renforcement de capacité des acteurs locaux et la promotion de la participation citoyenne » . Lancé ce lundi par le Gouverneur de la région de Sédhiou, le programme, dans sa mise en œuvre, compte s’investir « dans la modernisation du service de l’état civile de la commune de Sédhiou, le renforcement des collectivités locales, l’appui à la mobilisation des ressources des collectivités locales, la mobilisation de l’information territoriale, l’appui à l’organisation des conférences d’harmonisation, le renforcement des capacités des acteurs du développement territorial ,la mise en place de kiosque des droits humains… »
Dans un contexte de l’acte 3 de la décentralisation, « des dispositions par rapport au nouveau schéma sont prises en compte », selon le Directeur de l’ARD Nfaly Badji (Photo) : « Nous allons démarrer ce programme aujourd’hui et toutes les activités qui sont directement liées aux collectivités locales sont mises en veilleuse. Nous allons pour l’heure mettre l’accent sur les équipements, les activités sur les droits humains, sur la protection de l’enfant et du genre ».
A noter qu’en marge de ce lancement, une session de formation de trois jours des agents de l’ARDS et des services Techniques déconcentrés de l’Etat et porte sur « genre et droits Humains ».
Ousmane DEMBA à Sédhiou pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.