Modern technology gives us many things.

Kolda : le métier de charretier nourrit son homme

Ils sont partout ces charretiers qui circulent ça et là à travers les rues de la ville. Des charrettes remplies de marchandises de toute sorte, meublent le décore dans la circulations. Un autre moyen de transport pas dit tout coûteux. Les différentes marchandises et autres bagages sont transportés à des prix variants entre 200 et 300. Ce qui fait des charretiers, les principaux transporteurs au détriment des taxis bagages. Même pour déménager d’un domicile à un autre, nombreux sont ceux qui préfèrent les évacuer leurs bagages par charrettes. Ainsi, ce métier de charretier marche fort bien et les conducteurs de ces charrettes se frottent les mains. Ces derniers affirment gagner journalièrement plus de trois mille francs, surtout en période de fin de mois avec le transport du ravitaillement. Et pour ce faire repérer, les charretiers ont une place fixe synonyme de garage. Un lieu facile d’accès et où l’ambiance est mêlée aux cris des ânes.

ELHADJI MAEL COLY

Les commentaires sont fermés.