Modern technology gives us many things.

Kolda : 2000 femmes formées en éducation financière

A la date d’aujourd’hui, elles sont un peu plus de 2000 femmes a avoir bénéficié de formation en éducation financière dans l’optique d’assurer une économie locale prospère dans les zones rurales. Le maître d’oeuvre est le PINKK qui s’active quelque part à assurer l’autonomisation de la femme surtout rurale. Ainsi, plusieurs modules ont fait l’objet de renforcement de capacité chez les femmes vivant dans les zones d’intervention de ce projet. La budgétisation, l’épargne,  la gestion des dettes, la négociation financière Sont entre autres les domaines sur lesquels le  PINKK a mis l’accent pour développer les services financiers chez ces femmes selon Honorine Diatta. Comme si cela ne suffit pas, ces femmes sont aussi orientées sur les orbites du crédit mutuel du Sénégal. Ici, elles sont sensibilisées sur les différents produits qu’offre le CMS, comme le crédit pour le commerce, le crédit pour l’agriculture et le maraîchage. Ainsi il suffit pour ces femmes de se constituer en groupe de cinq membre pour accéder a ces financements à partir d’un dossier bien ficelé. Autant d’actions du Projet Intégré de Nutrition dans les régions de Kolda et Kédougou (PINKK) qui participent à un environnement sain pour l’autonomisation de la femme. Une économie locale prospère, les femmes en sont conscientes de leur responsabilité dans le développement et dans l’entretien familial. En ce mois de mars dédié à la femme, le PINKK a honoré les femmes bénéficiaires de la commune de Bignarabé à Santankoye dans une ambiance continue de sensibilisation aux bonnes pratiques pour une économie locale prospère et pour une malnutrition rangée dans les tiroirs des mauvais souvenirs.

ELHADJI MAEL COLY

Les commentaires sont fermés.