Modern technology gives us many things.

Kédougou : Tourisme et Développement des communautés

Le temps d’un panel organisé à Dindéfélo pour que le commandant Malang Kidiéra, inspecteur régional des eaux et forêts de Kédougou saisisse cette occasion pour orienter les acteurs touristiques de la région afin que les communautés puissent tirer profit de cette activité économique non moins importante.
C’est une attention particulière que les acteurs touristiques ont accordé aux panélistes pendant la cérémonie officielle de la journée mondiale du Tourisme ce samedi 27 septembre 2014 dans la commune de Dindéfélo.
kédougou tourisme 1Le tourisme ne doit pas mettre en cause nos valeurs
« Il faut développer un tourisme responsable et respectueux. Le tourisme est un secteur important qui peut être l’industrie de demain. Il ne faut pas créer un oasis de bonheur et tout prêt, il y a des pauvres. Il faudrait que les pays récepteurs prennent à bras le corps ce secteur. Le thème « Tourisme et Développement des communautés » offre différentes possibilités. Il n’y aura pas de développement si le tourisme met en cause les valeurs culturelles locales » a souligné Malang Kidiéra, inspecteur régional des eaux et forêts de Kédougou.
Sauvegarder la cascade de Dindéfélo
cascade« La cascade est une beauté naturelle, sauvage, c’est elle qui fait la célébrité de ce village. Cette belle cascade est menacée par les rochers. Si les habitants de Dindéfélo veulent continuer à bénéficier des retombées de la cascade, il faudrait fournir des efforts. Cela ne nécessitera pas d’aménagements mécaniques mais juste un travail manuel des communautés selon leurs moyens. Il faut mettre des plaques sur certains arbres pour indiquer leur utilisation. Il a également encouragé les acteurs sur l’initiative repos biologique » a-t-il ajouté.
Lutter contre les braconniers
L’inspecteur régional des eaux et forêts de Kédougou n’a pas manqué de mettre en garde les braconniers.
« Il ne faudrait pas que l’effort national soit annihilé par l’action des braconniers. Je mets en garde tous ceux qui continueront à faire du braconnage et à consommer de la viande de brousse, surtout ceux qui apprécient la viande de singe. Le singe a beaucoup plus de valeur s’il est vivant que mort. Nous allons traquer tous ceux qui persisteront à faire du braconnage »a-t-il indiqué.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.