Modern technology gives us many things.

Kédougou : le plan d’action du CDPE partagé avec les acteurs

Les activités du Comité Départemental de Protection de l’Enfant (CDPE) vont reprendre à nouveau. Plusieurs précautions ont été prises pour ne pas décevoir les partenaires financiers.

Le plan d’action a été partagé ce vendredi 26 juin 2017 avec l’ensemble des parties prenantes. Cette rencontre a eu pour cadre la salle de réunions du CDEPS de Kédougou.

« C’est une journée de partage des requêtes que le CDPE avait soumises à l’endroit des partenaires techniques et financiers notamment, l’Unicef, KEOH, World vision. Ceux-ci ont répondu favorablement  en mettant à notre disposition un certain montant de 30 000 000 FCFA. Il s’agit de 18 350 500 FCFA de l’Unicef, 5 800 000 FCFA de l’Ong World Vision et 7 655 000 FCFA. C’est le lieu de remercier les partenaires financiers » a confié Mandiaye Diaw, point focal CDPE, par ailleurs chef de service départemental de l’Action Sociale.

Les activités prioritaires ciblent l’état civil, la redynamisation des  dispositifs communautaires  notamment les comités villageois de protection de l’enfant, les comités de quartiers, les comités communaux et les comités  de suivi et de protection de l’enfant.  Cette fois-ci, KEOH a mis l’accent sur des activités innovantes, des activités de sensibilisation avec les enfants et pour les enfants. C’était une vieille doléance exprimée par les enfants.

Le coordonnateur du CDPE a profité de cette occasion pour rassurer les partenaires financiers sur la gestion des fonds mis à disposition et inviter tous les acteurs à assumer pleinement leurs responsabilités.

« Rien ne se fera comme avant. C’est une très lourde responsabilité. Et nous n’avons plus droit à l’erreur.  Nous mettrons l’accent sur la responsabilisation et l’implication des acteurs. Que tous les acteurs soient impliqués dans la mise en œuvre des activités sachant que tout le monde ne peut pas dérouler certaines activités.  Nous ne sommes pas là pour faire plaisir aux uns et aux autres. Nous sommes là pour dérouler des activités qui auront un impact sur les enfants » a-t-il dit.

Le CDPE de Kédougou compte profiter de la célébration de la journée de l’enfant africain, le 16 juin prochain pour relancer les activités de cette structure. Déjà le budget destiné à la commémoration de cette importante journée est quasiment bouclé.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.