Modern technology gives us many things.

Coupe du maire : l’édile de Bandafassi réconforte les jeunes

En dépit de jouer la finale de la coupe du maire, la commune de Bandafassi a trouvé une autre alternative pour récompenser les efforts de la jeunesse. Le montant qui était destiné à l’organisation de cette finale a été réparti entre les différentes équipes.

Nous fassions de mieux de l’accompagner  dans sa mission. Ce sont les collectivités locales sont mal

Les quatre équipes  demi- finalistes ont reçu chacune une enveloppe de 60000 FCFA. Par ailleurs toutes les autres  ASC qui ont déféré aux convocations relatives à l’organisation de cette coupe du maire ont reçu chacune une enveloppe de  35000 FCFA. Une enveloppe dont le montant n’a pas été dévoilé publiquement a été réservée à la commission  d’organisation pour la prise en charge des arbitres et la sécurité.

A tour de rôle, les jeunes ont exprimé leur parfaite adhésion à la politique de jeunesse conduite par le maire de la commune de Bandafassi. Et ils se retrouvent  parfaitement par rapport à sa gestion de la commune.

Mamadou Yéro Bâ, le Maire de la commune de Bandafassi a saisi l’occasion pour  exhorter la jeunesse, à la retenue  au changement de comportement pour éviter que des pareilles situations ne se reproduisent dans l’organisation des activités de vacances.

« Il faut que la jeunesse ait un esprit de dépassement.  J’ai tout encaissé. Personne ne peut dire que le maire a saisi une commission pour sanctionner une équipe. Il faut à qu’on essaie de gérer ces situations. La jeunesse recevra tout ce  qui lui revient de droit.  Je ne serai jamais là pour diviser la jeunesse. Chacun est libre de militer dans le parti politique qu’il voudra. Il y a un moment pour le travail, un autre moment pour la politique. Il faut qu’on évolue.  Quelqu’un qui  aspire à être devant doit être neutre. L’année  prochaine, avec l’appui de l’ODCAV nous allons vous former les jeunes qui aspirent à devenir des arbitres » a-t-il dit.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com

 

Les commentaires sont fermés.