Modern technology gives us many things.

Kédougou : Le conseil départemental a voté son 1er budget

Les membres du conseil départemental de Kédougou se sont réunis ce vendredi 18 Octobre 2014 pour procéder au vote du budget comptant pour les 5 derniers mois de l’année (aout à décembre 2014). Les travaux se sont déroulés sous la supervision de M Habib Léon Ndiaye, préfet de Kédougou.
Cette rencontre représente la seconde session du conseil départemental depuis son installation officielle et la mise en place des différentes commissions qui la composent. 35 conseillers sur 40 ont pris part à cette réunion.
« Le budget s’élève en recettes à 109 334 329 FCFA dont 83 824 315 FCFA de recettes de fonctionnement et 25 510 014 de recettes d’Investissement. Les dépenses sont estimées à 103 334 329 FCFA soit 83 824 315 FCFA de recettes de fonctionnement et 19 510 014 FCFA de recettes d’investissements » a indiqué inspecteur Mamoudou Oumar Gueye, président de la commission finances, plan du conseil départemental de Kédougou.
A la suite de cette présentation les questions de précisions soulevées par les différents intervenants ont trouvé réponses dans les interventions du président du conseil départemental et du représentant du payeur régional de Kédougou.
Ne nous complaignons aux seuls transferts de l’Etat
M Habib Léon Ndiaye, le préfet a rappelé aux conseillers les démarches méthodologiques d’une session budgétaire
« De plus en plus on délaisse ces démarches méthodologiques dans l’élaboration d’un budget. Le conseil départemental ne doit pas uniquement se limiter aux seuls transferts de fonds de l’Etat. il y a d’autres sources de financement autre que les fonds de concours et les fonds de dotation. Tirons le maximum possible des possibilités que nous offre le code. Ne nous complaignons aux seuls transferts de l’Etat. Il faut reconnaitre que dans le principe, c’est un bon travail que la commission nous a présenté » a-t-il souligné.
Soumis à l’appréciation des conseillers ,35 ont voté pour son adoption. Ce projet de budget concerne uniquement les 5 derniers mois de l’année (d’Août à décembre 2014.)
M Lessény Sy, le président du conseil départemental de Kédougou a pris l’engagement de faire appliquer les différentes recommandations formulées par le préfet.
« Nous avons pu faire adopter le budget à nos collègues conseillers. Ce n’est pas un budget normal mais un budget pour les 5 derniers mois de l’année. La prochaine fois, nous allons nous conformer à la réglementation. Cette fois-ci, nous avions une contrainte de temps, c’est pourquoi, nous n’avions pas suivi toutes les étapes de l’élaboration du budget participatif. Nous allons explorer d’autres sources de financement à travers le partenariat» a-t-il précisé.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.