Modern technology gives us many things.

Kédougou : Le CME de Missirah Sirimana a élaboré son plan d’actions

0

Les membres du Conseil Municipal des Enfants (CME) de la commune de Missirah Sirimana ont pris part ce dimanche 8 juillet 2018 à un atelier d’élaboration de leur plan d’actions.

Ils sont une vingtaine de membres du CME de la  commune de Missirah Sirimana à prendre part à cet atelier de planification.

Dans un premier temps, répartis en trois groupes, les jeunes enfants ont planché sur trois questions essentielles. Il s’agit d’identifier les problèmes des enfants de la commune de Missirah Sirimana d’identifier les besoins des enfants, de lister les façons dont les adultes pourraient aider dans la résolution des problèmes et la satisfaction des besoins des enfants de la commune de Missirah Sirimana.

Grâce aux animateurs de KEOH, les enfants ont su de façon autonomes faire de belles productions qu’ils ont restituées en plénière

Les différents problèmes ressortis par les enfants  ont pour noms : travaux pénibles (recherche de  bois mort, de l’eau, travaux champêtres, travail des enfants dans les diouras), mariages d’enfants, grossesses précoces, pauvreté des parents , absence d’électricité dans les villages et d’espaces de loisirs, manque de repos entre autres

Les enfants de Missirah Sirimana ont exprimé comme besoins, des besoins d’apprendre des choses nouvelles (informatique, internet), de découvrir d’autres villes par des visites d’échanges¸ de découvrir de nouvelles techniques d’agriculture et d’élevage. Ils souhaitent également bénéficier d’encadrement pendant les vacances, de plus de protection.

Les actions identifiées pour prendre en charge ces besoins et problèmes ont conduit  à l’élaboration du plan d’actions du CME de Missirah Sirimana.

Ces actions ont pour noms : le renforcement de capacités des membres du CME en TIC, sur les techniques de prise en charge, la participation,), des séances de sensibilisation sur les mariages d’enfants, les grossesses précoces, l’abandon scolaire, le travail des enfants…, des actions de plaidoyer pour la prise en charge des besoins des enfants dans les investissements de la commune, organiser des activités socio-éducatives au profit des enfants, organiser des visites d’échanges.

A la cérémonie de clôture, les enfants n’ont pas manqué d’exprimer leurs sentiments de satisfaction par rapport à cette belle initiative.

« Nous sommes très satisfaits de cet atelier. Nous remercions KEOH, la CONAFE, le maire de la commune de Missirah Sirimana et tous les conseillers mais surtout SGO qui a mis beaucoup de moyens pour nous permettre de participer à ces genres d’activités. Nous souhaitons que les activités continuent car à chaque atelier, nous apprenons de nouvelles choses. Une fois dans nos villages, nous allons partager les connaissances avec nos camarades » a témoigné Diouma Cissokho, originaire de Daloto, par ailleurs membre du CME de Missirah  Sirimana.

A sa suite, M Dialiba Tandian, le manager principal de KEOH, point focal de la CONAFE s’est réjoui de l’intérêt que le conseil municipal de Missirah Sirimana a porté sur le déroulement de  ces activités. Il a félicité les enfants pour la qualité du travail abattu.

« Ce cadre a été très intéressant car vous avez ratissé large sur les problèmes des enfants de la commune et sur leurs besoins. Vous avez proposé des activités et vous attendez des adultes pour la mise en œuvre. Nous allons partager ces activités avec les partenaires  pour que des solutions puissent être trouvées. Je vous exhorte à continuer le travail  et à restituer les contenus de cet atelier à vos camarades »

Par ailleurs le manager principal de KEOH a exhorté le conseil municipal de Missirah Sirimana à mettre tous les moyens pour aider les enfants à exécuter ce plan d’action non sans réitérer l’engagement de la CONAFE à continuer à accompagner les enfants de la commune de Missirah Sirimana.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.