Modern technology gives us many things.

Bandafassi : « A Baïtilaye Diakha, on évacue les femmes enceintes sur des… »

Bandafassi – Mme Adja Bintou Daffé dévoile le calvaire quotidien subi par les femmes de Baïtilaye Diakha, dans la commune de Bandafassi.

« Les femmes enceintes ou en travail  souffrent dans notre village. Pour la traversée du fleuve, on les allonge dans des pirogues artisanales. Elles sont ensuite évacuées sur des charrettes vers le poste de santé de Syllacounda. Si l’Etat de nous n’aide pas, dans ces conditions nous continuerons à mettre nos vies en péril. Parfois, mêmes les enseignants du village sont obligés de traverser le fleuve à la nage pour rejoindre leur poste ou pour partir en vacances. A cause de l’enclavement  accentué par le fleuve, même si nous achetons des vivres à Kédougou, il  nous est très difficile de les faire parvenir jusqu’au village. Dans ce village, il y en a eu plusieurs fois des  enfants  malades qui sont décédés faute de pouvoir les évacuer pour des soins. L’enclavement est à l’origine de cette situation. Nous n’avons pas de moulin à mil malgré les nombreuses promesses des politiciens. Nous avons assez des promesses des politiciens ».

Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.