Casamance
Locaux d'IMCEC en Casamance

Présente en Casamance depuis plus de 5 ans l’institution mutualiste communautaire d’épargne et de crédit (IMCEC) a ouvert un guichet à Bignona. Dans une démarche de proximité, le social en bandoulière, l’institution de microfinance a su convaincre même les plus sceptiques en matière d’épargne et de crédit. Ainsi, de jour en jour, les sociétaires ont adhéré massivement faisant de cette banque, une des plus en vue à Bignona. Selon son directeur général Ousmane Thiongane, cette option répond à un souci de prise en charge permanente des couches défavorisées pour les aider à s’autonomiser. Pour cela, la population à la base avait besoin d’accompagnement des institutions comme IMCEC. La Casamance a traversé des moments difficiles, douloureusement vécus par les populations. C’est dans  ce contexte que IMCEC a décidé de s’installer dans la partie sud pour aider les habitants de cette zone du Sénégal à sentir la présence d’un partenaire sûr pour les aider à surmonter les difficultés. En allégeant les conditions d’octroi de financement, la difficulté d’accès au crédit a commencé à trouver des solutions.

Casamance
Inauguration d’IMCEC

La femme vendeuse au marché de Bignona a les mêmes chances d’avoir accès au financement que l’entrepreneur ou le fonctionnaire salarié. C’est comme cela que les objectifs du PSE seront atteints conformément à la volonté du Président de la République. Cela est tellement vrai, que les témoignages faits des particuliers et groupements prouvent que IMCEC a joué un grand rôle dans la stabilisation sociale dans les secteurs porteurs de croissance comme le PME mais aussi dans le secteur de l’éducation. Des promoteurs ont reçu du financement de IMCEC pour créer des écoles privées. Des écoles qui ont permis aujourd’hui de lutter contre la déperdition scolaire mais elles ont participé aussi à  conscientiser les jeunes en développant chez eux l’esprit de paix mais surtout l’espoir d’un lendemain meilleur. IMCEC ne compte pas s’arrêter à ces résultats obtenus en peu de temps, l’institution va accroitre son accompagnement aux femmes, aux jeunes et se lancer dans le transfert d’argent pour soulager les familles. En 2016, la banque a, au moins, injecté un peu plus de 2milliard de FCFA pour financer les activités de ses sociétaires de la Casamance naturelle. Son DG promet que le meilleur reste à venir, la preuve, les locaux du guichet de Bignona, flambant neufs ont été i augures Samedi à l’occasion de l’Assemblée générale ordinaire en présence du DG, des autorités locales et administratives.

L.BADIANE pour xibaaru.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here