PAEBCA
Des modules de formation sont proposés aux enseignants sélectionnés à l’issue d’un test national

Le projet d’amélioration de l’éducation de base en Casamance (PAEBCA) qui intervient dans les académies de Sédhiou et Ziguinchor depuis 2014 accorde une part belle au renforcement de capacité des enseignants. L’objectif est de les armer afin qu’ils puissent mieux prendre en charge les apprenants notamment en français et en mathématique. Depuis lors des modules de formation sont proposés aux enseignants sélectionnés à l’issue d’un test national. Ils sont alors encadrés pour qu’ils soient aptes à enseigner le français et en français mais aussi les mathématiques. Le bilan,  à mi-parcours,  est très satisfaisant selon l’inspecteur Aboubacar Ibrahima Mbodj, point focal du PAEBCA à l’IEF de Bignona 1. Le niveau des enseignants ciblés s’est nettement amélioré en plus des constructions en cours ou à venir dans plusieurs établissements dans le cadre de la composante qui s’occupe des infrastructures. Mais ce n’est pas la fin du parcours car le besoin d’amélioration est toujours présent chez les enseignants et le cadre idéal pour continuer leur formation demeure les cellules d’animation pédagogique inter-écoles pour l’élémentaire et interne par discipline pour le moyen. C’est la raison pour laquelle, après avoir remis aux établissements et aux cellules du matériel informatique, de sonorisation et de visualisation, le PAEBCA a décidé de mettre à la disposition de ces acteurs des outils numériques pour améliorer le fonctionnement des cellules d’animation pédagogique. Ces outils concernent surtout la lecture compréhension et les mathématiques. Pendant deux jours (Lundi et Mardi) les enseignants ont pris possession de ces outils conçus pour consolider les acquis à travers les cellules d’animation pédagogique et culturelle.

L.BADIANE pour xibaaru.sn

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here