Modern technology gives us many things.

Hadji Cissé, le député-maire de Kédougou offre 7 tonnes de sucre aux…

La salle de délibérations du conseil municipal de Kédougou dirigé par Hadji cissé, a abrité ce lundi 12 juin 2017 une cérémonie de don de sucre aux personnes handicapées, veuves et imams de la commune.

En réalisant ce don, le conseil municipal de Kédougou obéit à une vieille tradition sénégalaise qui fait du ramadan, un mois de solidarité et de partage.

Cette année, le conseil municipal de Kédougou a dépensé 5 250 000 FCFA. L’identification des bénéficiaires s’est faite en partenariat avec le service départemental de l’Action Sociale.

Prenant la parole, Mamadou Hadji Cissé, le député-maire de la commune de Kédougou a souhaité la bienvenue aux bénéficiaires tout en déclinant le sens et la portée de l’acte posé. Il a par ailleurs sollicité à l’assistance des  prières pour le déroulement d’élections législatives apaisées.

Mandiaye Diaw, le chef de service Départemental de l’Action sociale a profité de cette occasion pour rappeler les différents actions que le gouvernement est en train de mettre en place pour soutenir les personnes vulnérables.

«Il y a changement de paradigme. De l’assistanat on vers l’autonomisation des personnes vulnérables qui apprennent progressivement à se prendre en charge. Différentes initiatives ont été prises par le président de la République. On peut citer le Programme d’Appui aux Personnes Agées (PAPA), le soutien aux veuves et aux personnes handicapées, la bourse de sécurité sociale, la Couverture Maladie Universelle(CMU). La bourse de sécurité familiale a permis d’enrôler 4596 personnes, et la CMU 715 personnes.  Nous saluons et remercions  le maire pour cette belle initiative consistant à soutenir les personnes vulnérables en ce mois béni de ramadan » a-t-il dit.

Au nom des délégués de quartiers de la commune de Kédougou, bénéficiaires, Samba Diallo a magnifié à sa juste valeur cette initiative de la commune qui soulagera plusieurs familles.

Mme Awa Diallo, la présidente de l’association des femmes veuves de Kédougou  a abondé dans le même sillage  non sans révéler les problèmes liés à la prise en charge des enfants de veuves.

« La scolarisation de nos enfants pose beaucoup de problèmes avec le coût élevé des inscriptions. Il y en a des veuves comme moi qui viennent solliciter de moi un soutien pour prendre en charge des frais d’inscription de leurs enfants. La prise en charge médicale de nos enfants est aussi un autre obstacle à lever» a-t-elle confié.

Très touché, par cette révélation, Mamadou Hadji Cissé, le député-maire de Kédougou a pris l’engagement d’apporter un soutien en termes de bourses scolaires aux enfants des veuves. Pour ce faire il a suggéré préalablement aux veuves d’organiser une assemblée générale. Ce qui permettra à la municipalité de connaitre la clé de répartition de ces bourses scolaires.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.