Modern technology gives us many things.

Le Grand Parti au chevet des syndicats de la santé

Déclaration du Secrétariat Exécutif National du Grand Parti sur le secteur de la Santé en grève

Le Secrétariat Exécutif National du Grand Parti  (SEN/GP) dénonce avec la dernière énergie, la situation qui prévaut dans le secteur de la Santé.

En plus d’être le parent pauvre du boiteux Plan Sénégal Emergent(PSE), la politique de santé du gouvernement est l’illustration parfaite d’un secteur en détresse permanente.

Les principaux indicateurs de la plateforme de l’Alliance des Syndicats Autonomes de la Santé, Sutsas-Sudtm/Asas « And gueusseum », sont la traduction d’un mal être qui confirme à suffisance les difficultés dans ce secteur.

Aucun pays ne peut se développer sans la mise en place de paradigmes appropriés de valorisation du système de Santé.

A cet égard, les grèves récurrentes, dans ce secteur stratégique de notre pays, soulèvent de vives inquiétudes de la part des populations, sujettes aux conséquences induites par cette situation.

La force de convictions des revendications des travailleurs de la santé tire sa substance dans le « respect des accords résiduels de 2014 » et les orientations y afférentes.

Comment ne pas répondre positivement à l’appel de l’intérêt national par la satisfaction harmonieuse de cette volonté exprimée et agrégée par le gouvernement ?

Comme l’éducation, la Santé doit demeurer le pilier de la trajectoire d’un pays en marche vers le développement.

Le SEN/GP manifeste sa solidarité agissante aux travailleurs de la santé et en appelle à la responsabilité du gouvernement de trouver une solution définitive aux problèmes qui gangrènent ce secteur.

Le SEN/GP demande, avec diligence, au Président Malick GAKOU de s’impliquer pour appuyer le plaidoyer des Syndicats par la satisfaction de leur plateforme revendicative et appelle toutes les Forces vives de la Nation à porter une attention particulière à la situation qui sévit dans notre système sanitaire.

Il y va de l’avenir de la Nation et du devenir de toutes les générations de notre pays.

Les commentaires sont fermés.