Modern technology gives us many things.

Frontex : le nombre de Sénégalais en situations irrégulières dans la zone Ue est passé à 6 000 en 2017

Le nombre de migrants sénégalais en situation irrégulière en Europe a considérablement baissé. En effet, selon le directeur exécutif de l’agence Frontex, Fabrice Leggeri, «De 10 000 en 2016, le nombre de Sénégalais en situations irrégulières dans la zone Ue (Union Européenne) est passé à 6 000 en 2017». Face à la presse, cet après-midi à Dakar, M. Leggeri a expliqué que cette baisse est due à la diminution exemplaire des entrées grâce au partenariat de l’Union Européenne avec la Turquie.

A cela s’ajoute, le trafic de migrants en Libye qui a défrayé la chronique courant 2017 dans tous les médias internationaux. Une enquête effectuée par la chaine américaine CNN avait mis la lumière sur les situations d’esclavage auxquelles sont réduits de nombreux migrants qui transitent par la Libye pour gagner l’Italie, porte d’entrée en Europe très fréquentée par les migrants d’Afrique Sub-Saharienne. Cette situation inhumaine a dissuadé beaucoup de jeunes à prendre les embarcations de fortunes pour se rendre en Europe.

Néanmoins, pour faire face à cette situation désastreuse, Frontex, l’agence européenne de garde-frontières et de grade-maritime, apporte son soutien à la coopération des autorités nationales, des agences de l’UE et des services douaniers aux frontières maritimes.

Cette Agence qui joue également un rôle principal dans les opérations de recherche et sauvetage ainsi que dans les retours des migrants, donne la priorité à la lutte contre la criminalité transfrontalière, comme le trafic des migrants, le terrorisme ou le trafic de drogues et le combat de la fraude douanière.

Actusen

Les commentaires sont fermés.