Modern technology gives us many things.

Formation professionnelle  et technique: le centre de Sokone prêt à être réceptionné

Le centre de formation professionnelle et technique (CFPT) de Sokone est prêt à accueillir les apprenants dés la rentrée des classes prochaine. Les assurances ont été données par  Sanoussi Diakité, Directeur général de l’Office national de formation professionnelle (OnFp) qui y effectuait une visite de pré réception, mercredi dernier.

D’un coût de construction de deux cent deux millions deux cent vingt six mille neuf cent quarante cinq (202 226 945) FCAF, le centre de formation professionnelle et technique de Sokone a fini de sortir de terre. C’est des locaux flambants neufs qui ont été construits pour abriter des filières comme les métiers du bâtiment, l’électricité (câblage domestique et industriel) et la transformation agro-alimentaire, pour répondre au besoin de formation des populations de cette zone et environs. D’emblée le patron de l’OnFp, Sanoussi Diakité en visite de pré réception du chantier a dit toute sa satisfaction devant ce joyau qui étend toute sa splendeur dans la capitale de la production de noix d’acajou. L’infrastructure est « prête à accueillir les élèves dès la rentrée prochaine » a assuré le Directeur général en précisant que l’érection du centre s’inscrit dans la mise en œuvre des instructions du ministère de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat, Mamadou TALLA pour donner corps à la vision du chef de l’Etat en matière de formation et d’insertion professionnelle d’une part et d’autre de démocratisation des infrastructures. A en croire le Directeur général de l’Office national de formation professionnelle «  Nous sommes prêts à envisager la réception du centre avec le ministre Mamadou TALLA ». Erigé sur 4ha afin qu’il puisse accueillir des bâtiments d’autres filières, la construction du centre de Sokone entre dans le cadre du programme de construction de centres départementaux de formation professionnelle et technique du ministère de la formation professionnelle de l’apprentissage et de l’artisanat. La construction de huit (8) centres ont été confiés à l’OnFp parmi lesquels celui de Sokone pour un budget de deux (2) milliards. La réalisation d’une telle infrastructure dans une zone de production agro alimentaire et transfrontalière comme Sokone se passe de commentaires. A cet effet, dira le sieur Diakité «  c’est un outil au service du développement local » en phase avec la territorialisation des politiques publiques. Pour les populations, jeunes, demandeurs d’emploi et autres professionnels, le centre va répondre à une demande pressante de qualification, de développement ou de renforcement de compétences pour transformer les produits que regorge la zone pour générer suffisamment de ressources. Pour les autorités municipales de Sokone, l’érection d’un tel centre est une « aubaine ». De l’avis de Diama Cissé première adjointe au maire « le centre va inéluctablement faire de Sokone un hub et pour cela, nous sommes contents de la réalisation de cette infrastructure et on fera de notre mieux pour qu’il soit fonctionnel dés la rentrée prochaine ». Sokone est une localité transfrontalière et ouverte, il n’est pas exclu que le centre ait une vocation sous régional.

 

 

1 commentaire
  1. pharmacie-relais dit

    Tres bon article, a partager a tout prix

Les commentaires sont fermés.