Modern technology gives us many things.

FESNAC 2017 : Sédhiou cherche à réunir son Budget !

Pour une participation honorable de la région à la 10ème édition du Festival National des Arts et Cultures (FESNAC), Sédhiou sonne la mobilisation. Sous l’impulsion du Gouverneur le Comité régional chargé de la préparation est à pied d’œuvre pour accompagner les artistes à  la 10ème édition du FESNAC, prévue du 18 au 22 décembre2017 à Louga et qui a pour thème « culture et émergence des  terroirs ».

Clarifier les conditions de participation et assurer un meilleur encadrement  des artistes quant à leur formation et formalisation reste une forte recommandation du gouverneur. Préoccupé de réunir le budget nécessaire estimé à 4 millions 400 mille francs Cfa, le chef de l’exécutif  lance un appel pressant à tous les contributeurs potentiels pour apporter un soutien à la hauteur de sa capacité contributoires. A cet effet il a rappelé aux élus que la culture étant une compétence qui leur est transférée qu’ils ont devoir d’accompagner les artistes.

Il a toutefois suggéré que le budget soit mieux réajusté pour répondre aux besoins réels de l’organisation.

Au terme ​de cette rencontre tenue dans les locaux du centre culturel régional, Habib Léon Ndiaye invite le  Directeur du centre à prendre les devants .Ce dernier qui constitue la pièce maitresse de l’organisation du festival est revenu, dans un rapport narratif, sur le bilan de la participation de Sédhiou au 9eFESNAC tenu à Kolda.

Ce bilan laisse entrevoir les performances honorables  des festivaliers  malgré quelques couacs.

Auréolés du titre de meilleure production musicale et d’un prix spécial de meilleure mise en scène, les artistes de Sédhiou ont pourtant bravé des difficultés énormes. Elles sont liées à la faible contribution financière des élus et aux conditions de voyage de la délégation régionale. En effet malgré l’appel du gouverneur des élus dans leur majorité n’ont fait aucun geste à l’endroit des artistes .Cette situation semble résulter de l’acte III de la décentralisation. Pour tout ce qui touche la région les maires et  présidents de conseils départementaux se jettent la balle. « Le problème serait résolu si chaque conseil départemental donne  juste un million», suggère le Président du collectif des maires de Sédhiou. Face à cette situation Sankoung  Sagna invite d’ailleurs tous les élus notamment les députés à contribuer personnellement pour mettre les ambassadeurs culturels de la région dans un minimum de confort.

L’autre grief porté sur la table du Crd demeure la mobilisation timide des populations derrière les lauréats. Accueillis dans l’indifférence totale malgré leur prouesse, les artistes qui se sentent  froissé vivent mal cette attitude de ceux qu’ils représentent dans ces joutes culturelles.

Enfin, se réjouissant du bon comportement des artistes de Sédhiou aux FESNAC de Kaolack et de Kolda, le gouverneur exhorte Aliou Kéba Badiane et son équipe à persévérer dans le combat pour la valorisation du potentiel culturel de Sédhiou à la face du monde. C’est dans cette même veine d’idée qu’il convie, le mois prochain, tous les acteurs à une rencontre d’échange au cours de laquelle la relance des journées culturelle de Sédhiou annoncée par le Président de la république sera à l’ordre du jour.

Sanoussy Dia à Sédhiou pour xibaaru.sn

Les commentaires sont fermés.