Modern technology gives us many things.

Faire de 2018 une année de réussite sociale et non de tension!

On est à une année près de la prochaine présidentielle au Sénégal et comme dans toutes les grandes démocraties, on assiste souvent à plus de tensions dans la sphère socio-politique.
L’année 2018 a été décrétée comme celle du social et le Président de la République s’est doté d’outils afin de mettre en œuvre sa politique pour sa population.
Ce qui est dommage ce de voir des citoyens tout d’abords plutôt de dire des syndicalistes, essayés de saboter cet élan de solidarité qu’a tissé son Excellence, Macky Sall, pour le troquer avec des pseudos-revendications car soyons sérieux qui sont pour la plupart plus politiques que sociales.
Alors je me désole de cette attitude non sans indexer aussi la lenteur d’exécution dans les négociations comme le Haut Conseil pour le Dialogue Social qui souvent est aux abonnés absent et n’aide en aucun cas la pacification du secteur social.
Je ne suis pas dans le secret des dieux mais je peux affirmer que le Président de la République reste le plus soucieux et très ouvert quant à une possible sortie de crise avec toutes les centrales syndicales confondues.
Oui il faut critiquer, oui on a tous le droit à la marche ou à la grève comme l’a si bien dit notre constitution mais soyons objectif, constructif mais surtout républicain pour une foi laissons les Sénégalais profiter de celui qu’ils ont élu démocratiquement et après advienne que pourra.
A un an d’une telle joute électorale, il est peut-être temps de laisser la politique politicienne et d’œuvrer ensemble pour une réussite des projets de ce régime puis juger en tout état de cause.
Il faut toujours juger de par ces yeux plutôt que de ces oreilles me disait une vieille personne et je me rends compte que cela n’abuse en rien notre raisonnement mais qu’au contraire ça faisait de nous des êtres meilleurs et des politiques mieux avertis.
Le combat sera dur pour cette année mais on se doit de la rendre meilleure afin que le social puisse faire épanouir des millions d’honnêtes citoyens qui n’ont que leur dignité pour survivre.
2018 tensions, 2018 revendications, 2018 mensonges politiques, 2018 vérités ou non-dits, afin bref à chacun de choisir son camp et de le défendre car moi je l’ai déjà fait auparavant six ans en arrière avec Macky Sall.
Adama Diaw dit  (Diaw Fara)
Membre de la Cojer Nouvelle Dynamique

Les commentaires sont fermés.