Modern technology gives us many things.

Etudiant tué…Les éclaireurs du Sénégal appellent au calme

L’Association des éclaireuses et éclaireurs du Sénégal (EEDS) appelle au calme, à la responsabilité et au dialogue constructif en bannissant tout recours à la violence, suite aux événements de l’Université Gaston Berger de Saint Louis qui ont coûté la vie à l’étudiant Mouhamadou Fallou Sène, le 15 mai dernier.

Dans une déclaration rendue publique, les éclaireurs et éclaireuses invitent “particulièrement les autorités étatiques à donner plus de considération aux étudiants et de réserver à cette affaire un traitement qui promeuve la justice et la recevabilité”.

Il s’agit également pour l’Etat, relève l’Association qui présente ses condoléances à la famille du défunt étudiant, “d’œuvrer pour restaurer la confiance des jeunes envers les institutions”.

Les éclaireurs et éclaireuses appellent les étudiants à “éviter, lorsqu’ils manifestent, de détériorer les matériels et infrastructures dont ils sont les premiers bénéficiaires et à privilégier dans toutes situations l’esprit citoyen et le respect du bien public”.

Ils convient toutes les parties prenantes à “se retrouver et se concerter de manière franche afin d’apaiser les tensions au sein des espaces universitaires”.

Les éclaireurs appellent en outre toutes les composantes de la société sénégalaise “à s’impliquer pour une solution constructive et durable permettant à la jeunesse de notre pays de jouir de son droit le plus fondamentale (l’éducation) dans des conditions appropriées”.

L’association des EEDS, au premier chef, ses structures membres présentes dans l’espace universitaire, réaffirme “sa disponibilité et son engagement” à travailler avec toutes les parties prenantes à la recherche de solutions durables.

Les commentaires sont fermés.