Modern technology gives us many things.

Etudiant tué…La Jeunesse Catholique du Sénégal lance un appel

6

La Jeunesse étudiante catholique du Sénégal (JEC/S), Mouvement d’action Catholique spécialisé dans le monde scolaire et universitaire, a vécu avec beaucoup de regrets et de désolation les événements qui ont émaillé la vie des universités publiques au Sénégal.

Ces événements ont été marqués par des affrontements d’une violence inouïe entre Forces de l’ordre et Etudiants, qui ont occasionné de nombreux dégâts matériels, des blessés de part et d’autres, et plus grave encore, la mort, le mardi 15 Mai 2018, de l’étudiant Mouhamadou Fallou Séne, inscrit en deuxième année de Licence, à la section français de l’UFR LSH (Unité de Formation et de Recherche des Langues et Sciences Humaines) de l’UGB.

Que sa famille, la communauté universitaire et la nation toute entière, reçoivent nos condoléances dans la Foi; et que le Dieu Tout-Puissant dans sa bonté et sa miséricorde infinie, lui accorde le pardon et l’accueille dans son paradis !

Aux blessés nous souhaitons un prompt rétablissement.

Parmi les causes de la crise, la JEC du Sénégal voudrait relever quelques-unes.

  • Le retard accusé dans le paiement des bourses ;
  • Les lenteurs dans la satisfaction des cahiers de doléances des mouvements d’étudiants, de manière générale ;
  • L’utilisation précipitée de méthodes violentes et destructrices dans l’espace universitaire ;
  • La subordination quasi systématique du paiement des allocations boursières à l’exercice d’actes de violences par les étudiants ;
  • Le manque de dialogue et de concertation inclusive entre les acteurs.

Tout cela constitue une menace sérieuse pour l’avenir du système d’enseignement de notre pays

L’engagement de la JEC au service de l’Ecole et de l’Université sénégalaise, l’oblige à lancer un appel à tous les acteurs, sans exception, à adopter les comportements suivants :

  • Œuvrer de manière inclusive et pacifique à la résolution de toutes les crises actuelles et futures ;
  • Respecter en toutes circonstances, le caractère sacré de la vie humaine et bannir définitivement les atteintes aux biens communs et privés ;
  • Prendre en charge rapidement et de manière efficace et définitive les questions relatives aux bourses : disponibilité d’une information à temps opportun, paiement dans les délais raisonnables, disponibilité des cartes GAB,
  • Être réaliste dans la formulation des revendications ;
  • Cesser tout comportement radical pouvant engendrer la violence
  • Mettre toujours en avant la réflexion et le dialogue avant d’entreprendre toute action…
  • Trouver des espaces de concertations régulières regroupant l’ensemble des acteurs ;
  • Situer les responsabilités et que justice soit faite.

Parce qu’elle croit encore en l’avenir de son pays dans l’éducation et qu’elle se doit d’être lumière dans son milieu, la JEC/S lance un appel pour un retour au calme et à la sérénité pour un espace universitaire paisible et pour un Sénégal debout.

Fait à Dakar le 17 mai 2018

LA JEC DU SENEGAL

Jeunesse Etudiante Catholique du Sénégal
S/c de la Direction des Œuvres Catholiques et Apostolique
4, Allées Papa Gueye Fall Dakar
Email: jecsenegal@yahoo.fr /Blog: www.jecsenegal.over-blog.com

6 commentaires
  1. Alodi dit

    En union de prière

  2. DIONE Rémi Raymond dit

    Merci à la JEC/S pour ce message fort. Nous prions vraiment aux acteurs de l’éducation de bien vouloir dialoguer et trouver une solution definitive à ce problème. Que la paix et la cohésion règnent à jamais dans nos écoles et universités. Amen!!!

  3. KOGO Vincent dit

    En Union de Prière !
    Que Dieu Tout-Puissant vienne à notre secours !

  4. Clotilde dit

    Prions pour que la Paix revienne dans notre milieu universitaire.

  5. Nono dit

    Merci à la JEC pour ce communiqué interpellant tous les acteur du mon scolaire et universitaire…

  6. Diogoye dit

    Merci pour cette belle initiative de la JEC!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.