Modern technology gives us many things.

Errance des malade mentaux : la recette d’Ansoumana Dione pour y mettre fin

Excellence,

 

Nous venons, par la présente, vous soumettre notre solution à l’errance des malades mentaux au Sénégal. En effet, elle consiste à les prendre gratuitement en charge, au plan médical et à tour de rôle, pour leur permettre de reprendre leur place dans la société.

 

Pour ce faire, nous avions sollicité et obtenu en 2001, de la Commune de Kaolack, un terrain de 4 hectares sur lequel un centre d’encadrement et de traitement nous a été construit en 2004 par l’Etat du Sénégal, à l’issue d’une audience, le 22 novembre 2002 avecvotre prédécesseur, Maître Abdoulaye WADE.

 

Aujourd’hui, pour atteindre notre objectif, à savoir un Sénégal avec moins voire zéro malade mental errant, il faut que ce centre de Kaolack qui n’est jusqu’ici pas fonctionnel, soit mis à notre disposition tout en reconnaissant par Décret l’ASSAMM d’utilité publique.

 

Maintenant, comme soutien de la part de votre gouvernement, nous n’aurions besoin que l’affectation de :

 

  • deux Médecins, un psychiatre et un généraliste ;
  • un pharmacien ;
  • trois assistants sociaux ;
  • troisinfirmiers ;
  • sixaides-soignants ;
  • un personnel de sécurité

 

Le reste, avec nos partenaires financiers et à travers une vaste chaîne de solidarité impliquant l’ensemble de la population, nous nous en occuperons pour résoudre efficacement ce problème de l’errance des malades mentaux, à votre nom, Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal et ce, à partir de cette année 2017, pour le bonheur de vos chers compatriotes.

 

Par ailleurs, nous vous réitérions notre soutien indéfectible pour votre réélection à la présidentielle de 2019 pour laquelle nous mobiliserons en votre faveur les familles et proches de ces malades mentaux errants qui sauront vous remercier de nous avoir accompagnés dans cette mission humanitaire.

 

Egalement, nous tenons à vous exprimer nos profondes gratitudes pour vosnombreux soutiens apportés à notre association dont le dernier en date ce mois de décembre pour le paiement intégral de la facture de l’Atelier tenu le 21 novembre 2016 sur la recrudescence de la violence et de la criminalité au Sénégal.

 

Enfin, nous vous demandons de bien vouloir nous accorder une audience pour beaucoup plus d’informations par rapport à notre ambition de vous soutenir pour l’atteinte de vos nobles objectifs pour un Sénégal émergent.

 

PJ :

  • demande de terrain adressée au Maire de Kaolack ;
  • lettre du Maire de Kaolack à l’Inspecteur des Domaines à Kaolack ;
  • copie du plan cadastral des 4 hectares octroyés à l’ASSAMM ;
  • copie du journal de la Présidence sur l’audience accordée au Président de l’ASSAMM

 

Espérant une suite favorable à nos requêtes, veuillez agréer, Excellence, à l’expression de notre considération distinguée

 

Le Président

Ansoumana DIONE

Les commentaires sont fermés.