L’ouverture de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd), prévue ce 07 décembre 2017, ne fait pas que des heureux. La municipalité ainsi que le conseil communal de la jeunesse de Diass ont exprimé leur vive inquiétude quant aux menaces qui pèseraient sur leur avenir, notamment les activités agricoles du fait de l’urbanisation effrénée que connait la localité, ajoutée à l’implantation des usines.

Lors d’un point de presse conjoint, tenu dans l’enceinte de la mairie, les deux parties ont réitéré leur souhait de voir le nouvel aéroport contribuer à l’essor de leur localité et de ses populations, des jeunes notamment.

« Aibd qui s’étendait sur 2601 ha suite à une délibération de la mairie, est aujourd’hui à 8000 ha. Les propriétaires des 2601 ha ont été dédommagés à moitié, mais pour les 2000 supplémentaires, les propriétaires n’ont rien vu. Nous déplorons cette situation », martèle le président du conseil communal de Diass, dans les colonnes du Quotidien repris par Seneweb.

Relevant une menace sur les activités agricoles, ils disent refuser de se contenter des emplois non qualifiés, des miettes, alors que la mairie a pris l’initiative de former 100 jeunes dans les métiers de l’aéroport, rapporte le journal. Une réaction qui fait suite aux propos tenus par le directeur de l’Aibd sur l’emploi des jeunes.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here