Modern technology gives us many things.

El hadj Ansoumane Diaby Imam de Madina Kénioto : « Si on tuait les tueurs, personne… »

En marge de la 51ème édition du Gamou annuel de Madina Kénioto, El hadj Ansoumane Diaby, le calife général de Madina Kénioto a plaidé pour le changement de comportement des fidèles afin de mettre fin à la violence, au bain de sang au Sénégal.

« Nous exhortons les fidèles surtout les jeunes à avoir une crainte à l’endroit du Tout Puissant Allah. Il faut que chacun revoie son comportement et abandonne les mauvaises pratiques. Toute personne doit s’auto évaluer. Les parents doivent éduquer les enfants, toujours leur montrer le droit chemin afin de les éloigner du mal. Il y a trop de tueries, trop de querelles, trop de violences au Sénégal. Trop c’est trop. L’Etat ne peut pas éduquer chaque citoyen. Il ne peut pas non plus entrer dans chaque maison pour éduquer l’enfant de chaque parent. Si les assassins connaissaient les conséquences d’un assassinat, ils ne tueraient personne. Celui qui tue un père de famille crée la misère dans cette famille. Celui qui tue un éducateur crée des analphabètes. Nul ne doit jouer avec la vie d’autrui. Tuer un Homme c’est tuer toute l’Humanité. Il est indispensable que nous suivions les recommandations de l’islam, religion de tolérance, d’amour, de respect et de PAIX. Je ne parle pas des personnes tuées par accident. Mais si l’on tuait toute personne qui assassinait son vis-à-vis, la tuerie cessera. Et pendant 10 ans, on n’entendra plus parler d’assassinat. Si les tueurs savent qu’après leurs actes prémédités, la négociation arrangera tout, ils ne cesseront jamais de tuer. Il ne sert à rien de s’agripper au pouvoir. C’est Dieu qui donne le pouvoir et peut l’arracher quand il le voudra» a souligné l’Imam Ansoumane Diaby

Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com

 

Les commentaires sont fermés.