Modern technology gives us many things.

Condamnée à laver des cadavres pour avoir trompé son mari

Un tribunal de Téhéran, en Iran, a condamné une femme à laver des cadavres dans une morgue pendant deux ans, pour avoir trompé son mari, a rapporté l’agence ISNA samedi. La femme de 35 ans écope aussi de 74 coups de fouet pour ces faits, jugés « démoniaques ».

Son amant a quant à lui été condamné à 99 coups de fouet et sera envoyé en exil dans une région reculée.

Jusqu’à il y a quelques années, la punition habituelle, en Iran, pour les femmes entretenant des relations hors mariage était la mort par lapidation. La condamnation à laver des cadavres est très inhabituelle.

 

Les commentaires sont fermés.