Modern technology gives us many things.

Ce que risque la femme qui a brûlé vif son son mari

1

Aida Mbacké, qui a brûlé vif son mari, Khadim Ndiaye, décédé ce mercredi de ses blessures à l’hôpital général de Grand Yoff (Hoggy) risque gros. A en croire le journal Libération, les gendarmes n’attendent que le feu vert des médecins pour l’entendre sous le régime de la garde à vue pour assassinat. La dame a accouché d’une fille lundi dernier. Elle était internée pour des blessures légères.

 

 

1 commentaire
  1. DEX dit

    ELLE NE LUI ARRIVERA RIEN DU TOUT. NOUS ALLONS VERS DES ELECTIONS , ELLE EST LA FILLE DE QUI . ELLE NE METRERA PAS PLUS D UN MOIS EN PRISON ET ELLE SERA EXFILTREE AVEC SES ENFANTS POUR L EUROPE. ET SI S ETAIT UN AUTRE INDIVIDU QUI N APPARTENAIT PAS A UNE FAMILLE MARABOUTIQUE , IL AURA LA PERPETE. AU SENEGAL LA JUSTICE EST CE QUE TOUT LE MONDE SAVE , JUSTICE A DEUX VITESSE. UN PAYS OU UN PREMIER MINISTRE OSE DEFIER TOUT LE MONDE ET VOTER SANS CARTE D ELECTEUR ET CARTE D IDENTIFEE. COMME DISAIT TRUMP PAYS DE MERDE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.