Modern technology gives us many things.

Bijouterie « La Rotonde » : Awa Guèye reconnait la dette et promet de payer

Les démarches du gérant de la bijouterie « La Rotonde » vont peut-être lui permettre de bientôt rentrer dans ses fonds. La 2e vice-président de l’Assemblée nationale. Jointe après plusieurs tentatives par nos confrères du journal « Les Echos », la députée Awa Gueye a reconnu devoir effectivement de l’argent à ladite boutique.

Cependant, elle réfute le fait d’organiser son « injoignabilité ». la députée déclare que juste avant qu’elle n’entre en réunion, le gars en charge de recouvrer les créances l’a appelée. Ils se sont parlé et elle avait promis de rappeler, une fois qu’elle serait libre. Awa Gueye assure ensuite à nos confrères que pour ce qui s’agit de la dette qu’elle traîne depuis 2015, elle passera à la caisse et honorera ses engagements.

Les commentaires sont fermés.