Modern technology gives us many things.

Bignona : Le rapport de l’évaluation rapide de la protection de l’enfant est validé

Le conflit Casamançais a accentué la vulnérabilité des enfants dans les arrondissements de kataba 1 et Sindian. C’est ce qui est ressorti du rapport de l’évaluation rapide de la protection de l’enfant qui a été validé ce weekend au cours d’un atelier de deux jours à Bignona.

Pendant deux jours, le Ministère de la santé et de l’action sociale aidé par l’UNICEF et tous les acteurs impliqués dans la protection de l’enfance ont étudié et validé le rapport de l’évaluation rapide de la protection de l’enfant appliquée aux arrondissements de Kataba 1 et Sindian. Ce processus qui a démarré depuis 2016 a permis de répertorier les menaces qui pèsent sur les enfants

Souleymane Dia chef de la division de l’enfance déshérité au ministère de la santé et de l’action soulève les cas de pire forme de travail des enfants, les enfants courant de gros risques car étant conducteurs de moto taxi ou encore les enfants victimes de violences sexuelles et les ceux qui sont séparés de leur familleentre autres.

Une situation qui concerne la presque totalité des localités du pays mais dans cette zone de Bignona, ces risques sont accentués par le conflit selon Mme Diamba responsable protection de l’enfant au bureau de zone UNCICEF. Mais elle annonce une prise en charge de ces enfants

Ce rapport validé, des interventions rapides sont attendu suivant un plan d’action et des outils de prise en charge et d’encadrement mis en place à cet effet.

 

L.BADIANE pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.