Modern technology gives us many things.

Bignona : Le GRPC obtient l’engagement de combattants du MFDC

Les populations de Balonguine et environ s’engagent à œuvrer pour le retour quiétude dans la zone des palmiers. Cette détermination fait suite à leur rencontre Samedi avec le groupe de réflexion pour la paix en Casamance.

Robert Sagna et son groupe de réflexion pour la paix ne ratent aucune occasion pour aller discuter directement avec les acteurs à la base pour la recherche ou la consolidation du vent de paix qui souffle désormais en Casamance. Cette fois, le GRPC s’est déployé dans la zone des palmiers à la rencontre des populations de Balonguine. Ici, Robert Sagna a rencontré plusieurs sensibilités. Ce qu’il faut retenir c’est les représentant de chaque village ont décidé désormais de travailler pour le retour de la paix. Mieux, des combattants du MFDC reçu également par Robert Sagna et son équipe et ont affiché leur engagement de ne pas raviver la violence en continuant à cesser le feu. Au nom de ses camarades, « le Général Ringa », combattant du MFDC a même invité l’Etat à désenclaver la zone pour que les gens puisse aller et revenir et écouler leurs produits sans contraintes. Il rassure que rien n’arrivera plus à tous ceux qui viendront pour réaliser des infrastructures dans la zone. Pour lui, cette époque-là est dépassée car les gens sont fatigués et tout le monde veut la paix maintenant.

Au cours des discussions, les populations ont faire part de leurs préoccupations notamment l’enclavement, l’électricité, l’eau entre autres

En guise de réponse, Robert Sagna a évoqué sa récente rencontre avec une délégation du PUDC et de la BAD, rencontre au cours de laquelle des engagements ont été pris pour accompagner le développement de la zone sud par la réalisation d’infrastructures routières, sanitaires, scolaires sans oublier l’allègement des travaux des femmes entre autres

Au demeurant, les conditions semblent réunies pour aller résolument une paix définitive dans la partie sud du pays pour qu’enfin, la Casamance puisse se remettre sur les rampes du développement.

L.BADIANE pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.