Modern technology gives us many things.

Bignona : les impacts du projet Senoba-Zig seront pris en charge

Beaucoup de personnes de Bignona vont être impactées par le projet de construction de l’axe Sénoba-Mpack via Ziguinchor et la boucle des Kalounayes. Des mesures de réparation sont prévues dans le plan d’action de réinstallation du département de Bignona validé ce Jeudi

Le plan d’action de réinstallation, dans le cadre du projet de réhabilitation de route Sénoba-Ziguinchor et de construction de la boucle des Kalounayes a été validé ce Jeudi par le département de Bignona. Beaucoup de personnes vont être impactées par le projet et cet aspect a été bien pris en compte. Le souci, c’est que toutes les personnes impactées ne soient pas lésées et les bailleurs et l’Etat en sont conscients. Dans les prochains mois, la commission départementale de recensement et d’évaluation des impenses sera déployée sur le terrain. L’objectif est de permettre aux personnes affectées par le projet de pouvoir continuer à gagner leur vie convenablement voire même améliorer sensiblement leur revenu. Au-delà des personnes touchées directement, les collectivités locales y trouveront également leur compte avec les infrastructures annexes prévues dans le cadre de la responsabilité sociétale de l’entreprise.

L.BADIANE pour xibaaru.com

1 commentaire
  1. Omar Badiane dit

    Où est le prétendu messi de Bignona ? Monsieur Aubin Sagna doit avoir honte en lisant cet article. Voilà un homme qui surgit de nulle part, le discours teinté de relent religieux, pour traiter tous ceux qui ont fait de Bignona ce qu’il est devenu d’incapables. Pour démontrer sa compétence, Aubin Sagna n’a que deux arguments : je suis le fils du département de Bignona le plus diplômé, je vais faire des routes et des ponts. Vraiment, Aubin prend les bignonois pour des demeurés. D’abord, rappelons que Aubin est un prof de philo devenu administrateur civil suite à un concours d’entrée à l’ENA. Rien de plus. Au même moment, nous connaissons dans le département et la commune de Bignona des gens qui sont professeurs agrégés, docteurs d’Etat, … Des fils de Bignona enseignent ou ont enseigné à l’ENA, l’école d’où est sorti Aubin. Comment l’ami de Baba Maal peut-il mépriser tous ces gens et se faire passer comme un messi venu sauver un Bignona dont tous les autres fils sont des incapables. C’est de la prétention. Si tous les fils de Bignona étaient restés à Dakar comme Aubin l’a fait et attendre d’être proches de la retraite pour s’engager au profit de notre département, alors, Bignona aurait déjà disparu de la carte du Senegal. Sur les routes et les ponts, c’est le Président Macky Sall qui a demandé à son ministre en charge des infrastructures de refaire immédiatement la route nationale 4 (RN4) qui va de Sénoba à Mpack en passant par Bounkiling, Bignona et Ziguinchor. Le Président Macky Sall, s’inspirant d’un modèle qui en cours dans beaucoup de pays, a demandé d’inclure dans le financement de la RN4 la réalisation de plusieurs infrastructures dans les départements qui seront traversés. C’est ainsi que pour le département de Bignona, il a été retenu de faire la boucle des Kalounayes, de refaire les ponts de Baïla et Diouloulou, de faire des km de routes à l’intérieur de la commune de Bignona. Il est également demandé aux autorités municipales de Bignona de proposer d’autres infrastructures communautaires de base ou des équipements marchands. La commune de Bignona à fait ses propositions sans demander l’avis de Aubin Sagna. Ce que ce monsieur fait est trop facile et déloyal vis à vis des plus hautes autorités du Senegal; il va s’informer sur les projets d’infrastructures que le gouvernement compte réaliser en Casamance, il s’empresse de venir donner l’information en laissant croire que c’est grâce à lui que tout ceci va se faire. Voilà pourquoi je pense que Aubin Sagna est coupable de deux délits graves:
    1- déloyauté vis à vis des autorités qui l’ont mis au secrétariat du ministère des transports
    2- manque de respect vis à vis de l’intelligence des populations de Bignona

Les commentaires sont fermés.