Modern technology gives us many things.

Bignona : Dianki met plus de 10 millions et n’a toujours pas d’eau potable

Après avoir honoré la contrepartie de leur village évaluée à plus d’une dizaine de millions dans le cadre du projet DGP3/USAID, les populations de Dianki ne voient toujours pas la couleur de l’eau. Une situation insupportable pour les 3 mille 200 âmes qui vivent dans ce village de la commune de Karthiack. Ils ont marché pour exprimer leur soif d’eau potable

Les habitants du village de Dianki été dans la rue pour crier leur ras-le-bol. En effet, ils sont fatigués d’attendre que l’eau potable coule dans leur localité et ce, après avoir mis plusieurs millions dans le cadre du projet DGP3 USAID

L’association renaissance de Dianki, par la voix de son président Bacary Sidy Diatta estime à plus de 13 millions de FCFA le montant total de la contribution du village dans le but d’accéder à l’eau potable. Mais depuis 2015, aucune goutte d’eau ne coule à Dianki

Après  30 mn de marche, escale à Karthiack, chef-lieu de commune où ils ont remis une copie de leur mémorandum au Maire qui se range de côté des populations de Dianki pour montrer son indignation et exiger que la population soit servie. El Hadji Badji a exprimé également son engagement à participer activement à toutes les actions futures jusqu’à ce que l’eau coule à Dianki.

Après Kartiack, cap sur Tendouck, ici, les populations de Dianki ont exprimé leurs attentes devant le représentant de l’Etat. Elles réclament un forage et un château d’eau capable de satisfaire la demande des habitants car pour elles, les trois sur priorités du village se résument à l’accès à l’eau potable

Après avoir reçu le mémorandum, l’autorité a promis d’accomplir son devoir. L’adjoint au Sous-préfet a indiqué que le mémorandum sera étudié et transmis à qui transmis à qui de droit

Après cette marche pacifique, les populations de Dianki espèrent avoir des réponses claires à leurs questions notamment de la part de la Caritas, citée comme maître d’œuvre du projet.

L.BADIANE pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.