Modern technology gives us many things.

Bignona : Le désarroi s’installe à la frontière avec la Gambie, la production agricole invendue

Les habitants de bande frontalière jouxtant la Gambie avaient fui le conflit pour se réfugier de l’autre côté pendant de longues années. A leur retour, ils tentent de reprendre leurs activités notamment agricoles. Seulement, cette volonté se heurte à un problème d’écoulement de leur production.

La compagne de commercialisation agricole prend de l’eau dans la zone frontalière avec la Gambie. Les paysans qui pleurent le départ de Yaya Jammeh ne trouvent plus acheteur pour leur production arachidière parce qu’il n’y a aucun point de collecte.

Lamine Coly, chef de village de Kourama peint un tableau sombre à cause de la précarité qui guette les habitants de toute la bande frontalière à cause de la non commercialisation de leur production agricole. L’ancien homme fort de Banjul, envoyait des gens acheter toute la production arachidière et ce n’est plus le cas depuis son départ. Les acheteurs gambiens ne viennent plus et les autorités sénégalaises n’ont mis aucun dispositif pour acheter l’arachide. Conséquence, la production reste toujours entre les mains des pauvres paysans. Ils ne peuvent pas l’acheminer eux-mêmes sur Bignona ou Ziguinchor parce que tout simplement aucun véhicule sénégalais ne se rend dans cette partie nord du département de Bignona. N’ayant pas trouvé une autre alternative, les populations tendent la main à l’Etat pour leur sortir de cette situation dans les meilleurs délais.

 

L.BADIANE pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.