Le rêve de toute une communauté sera bientôt une réalité. En effet, depuis quelques jours, les choses ont pris une dimension plus sérieuse et le processus d’implantation d’un commissariat de police à Bignona est désormais irréversible. L’appel d’offre a été lancé et publié Mercredi dans un quotidien de la place. Cela veut dire que dans un mois, l’entreprise qui se chargera de la construction de ce commissariat sera connue provisoirement avant l’attribution définitive du marché. Autre acte posé et qui va dans le même sens, c’est la rencontre qui a eu lieu à un haut niveau entre le Maire de Bignona et les autorités du Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique notamment la direction du budget et le département de la logistique dudit ministère. Joint au téléphone, Mamadou Lamine Keita a confirmé l’information et a indiqué qu’un site est déjà retenu dans l’espace communal de Bignona pour accueillir l’une des choses les plus attendues dans cette localité où l’insécurité a fini de prendre un certain niveau. On a encore en mémoire les séries de viols suivis de meurtre commises dans le département en fin Novembre et début Décembre 2016. Les femmes de la région avaient en son temps battu le macadam pour exiger de l’Etat l’implantation d’un commissariat de police. L’autorité semble avoir pris au sérieux la clameur à l’unisson venant de plus gros département de la région de Ziguinchor. En complément d’information, le Maire de Bignona annonce que les travaux devraient démarrer en début Octobre et si tout va comme prévu, au courant 2018 le commissariat de police sera opérationnel ce qui permettra aux habitants de Bignona de retrouver certainement la quiétude qu’ils ont perdue précédemment.

 

L.BADIANE pour xibaaru.com

 

 

PARTAGER