Modern technology gives us many things.

Bignona ; Artois poursuit le combat pour la préservation du patrimoine culturel casamançais

Le patrimoine culturel casamançais est une situation peu enviable. C’est le constat fait par l‘association dénommée ARTOIS (archivage de la tradition orale, images et sons) à l’issue d’une enquête qu’elle a menée. Selon sont Président Mouhamed Kaïraba Sonko, les socio-culturels du sud sont très menacées et c’est l’acculturation en grande pompe qui s’empare de la jeune génération. C’est pour cette raison que son association s’est fixée comme défi, la collecte et l’archivage de ce qui peut encore l’être. Pour ce faire, les acteurs culturels doivent être impliqués mais doivent surtout être capable de porter ce challenge. Depuis Lundi et ce  jusqu’à ce Mardi, ces acteurs culturel participent à un atelier pour renforcer leur capacité autour de la question. La formation est assurée par Oumar Badiane du ministère de la culture (direction du patrimoine). Pour le technicien cette formation est un préalable sûr pour atteindre les objectifs, sinon le projet est voué à l’échec car les acteurs ne seront pas en mesure de suivre la démarche requise pour ce genre d’entreprise.

A termes, ARTOIS, avec l’aide de la coopération Bignona-Savoie, va mettre en place une maison du patrimoine ou musé qui sera la banque culturelle casamançaise au profit des générations futures.

 

L.BADIANE pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.