Modern technology gives us many things.

Augustin Diatta: « Les casamançais ne violent pas une femme »

L’agression et le viol des touristes espagnoles en Casamance continuent de faire couler de l’encre.

Alors que des instructions ont été données pour rechercher et appréhender les malfaiteurs, Augustin Diatta, Président du syndicat des opérateurs touristiques de la Casamance (SOTC) avoue ne rien comprendre sur ce qui s’est passé.

« Ce qui s’est passé à Kafountine, ce n’est pas la Casamance; les casamançais ne violent pas une femme. Pourquoi aujourd’hui a-t-on des choses comme ça? », s’est-t-il indigné dans le journal les Echos repris par Senegal7.

M. Diatta a lancé un appel à tous les casamançais en les invitant à fermer « les portes » aux personnes qui font des « actions complètement horribles » avant de regretter l’isolement de la Casamance à cause des tueries de Boffa et le viol des touristes à Kafountine.

Les commentaires sont fermés.