Modern technology gives us many things.

Prix de l’oignon et de la pomme de terre: Alioune Sarr met en garde les commerçants

Le ministre du Commerce, du secteur informel , de la promotion des produits locaux et des Pme, Alioune Sarr, a menacé « d’infliger une amende » aux commerçants qui s’aventureraient à augmenter les prix de l’oignon et pomme de terre, de manière délibérée, à quelques jours de la fête de Tabaski.

 

« Nous lançons un appel aux commerçants qui s’aventureraient à essayer d’augmenter les prix de manière. Les services du Commerce intérieur les attraperont et leur infligeront des amendes, conformément à la loi », a prévenu le ministre, dans Le Quotidien.

Selon lui, le prix du kilogramme de l’oignon « ne devrait pas dépasser 350 Fcfa au niveau du consommateur final, 300 f au niveau du grossiste et 150f au niveau du commerçant ». En ce qui concerne la pomme de terre, Alioune Sarr a énuméré « quelques difficultés » liées à cette denrée.

Il s’agit « de l’entreprise Sen India qui dispose de 30 mille tonnes de stocks de pomme de terre dans ses magasins à Mbane, une commune distante de plus de 700km de Dakar ». Sur le marché, nous avons constaté  une « détérioration du produit vu qu’il a été stocké pendant « une longue durée » et nous avons « demandé à l’entreprise de le retirer du marché pour que ça n’impacte pas le consommateur final », a-t-il expliqué.

Toutefois, le ministre affirme avoir « donné des instructions » pour que cette entreprise puisse, avant le soir du samedi 18 août à 22h, livrer à Dakar plus de 15 camions de pommes de terre, mais aussi pour que « l’ensemble des régions soient également alimentées ».
Pressafrik

Les commentaires sont fermés.