Modern technology gives us many things.

Ansoumana Dione exige la libération de Idiatou Diallo

Idiatou DIALLO, une malade mentale, accusée d’enlèvement d’enfant, a été injustement déférée au parquet, ce jeudi 29 mars 2018. Ce qui pousse Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), à dire très clairement que notre pays ne respecte pas du tout les droits des personnes ne jouissant pas de toutes leurs facultés mentales. Selon lui, c’est la justice sénégalaise qui est devenue totalement folle avec un tel acte inqualifiable que rien absolument ne peut justifier. Normalement, Idiatou DIALLO devait être admise dans à l’Hôpital psychiatrique de Thiaroye pour des soins médicaux. Car, sa place n’est pas en prison et c’est pourquoi nous demandons solennellement au Gardien de la Constitution, le Président Macky SALL, de bien vouloir intervenir pour le respect de ses droits. Egalement, nous interpellons toutes les organisations de défense des droits de l’homme, les médecins psychiatres que compte le Sénégal, pour qu’ils pennent tous leurs responsabilités par rapport à cette grosse injustice infligée à Idiatou DIALLO dont nous exigeons sa libération immédiate et sans condition.

Rufisque, le 30 mars 2018,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

Les commentaires sont fermés.