Modern technology gives us many things.

Affaire du bateau «Le Joola», Doing Business 2014 et d’autres sujets au menu de la presse

Les quotidiens parus mercredi traitent de l’abandon par les juges d’instruction français des poursuites contre le Sénégal dans le naufrage du bateau «Le Joola» qui assurait la liaison maritime Dakar-Ziguinchor, le rapport 2014 du Doing Business, et d’autre sujets dont la visite économique du chef de l’Etat, Macky Sall, dans le nord du pays.

Traitant de ce non-lieu du dossier «du drame du 26 septembre 2002» ayant fait près de 2000 morts, Le Populaire fait état d’un «naufrage judiciaire du -Le Joola- en France».

Le journal explique que 12 ans après la naufrage du Joola, la justice ordonne un non-lieu, après que l’enquête a identifié de «multiples causes» au naufrage dont le «chargement aberrant, l’effet inclinant du vent et du roulis, l’absence de fermeture des hublots, des carences dans le dispositif des secours».

Nos confrères du Populaire poursuivent les explications et indiquent qu’en 2003 déjà, la justice sénégalaise avait classé le dossier sans suite, et en 2010, la justice française avait levé les mandats d’arrêts contre le Premier ministre au moment des faits, Mame Madior Boye, et son ministre des Forces armées, Youba Sambou.

«Les juges français enterrent le dossier…et pointent 19 violations des règles régissant la tenue du navire», titre Walfadjri.

«La justice française ordonne un non-lieu dans l’affaire du Joola», ajoute L’As. Selon Le Soleil, «un non-lieu (a été) prononcé à l’égard des présumés responsables» du naufrage.
Avec ce non-lieu, Le Quotidien estime que «la vérité reste au fond de l’eau». Le même journal consacre sa Une au rapport 2014 du Doing Business (Environnement des affaires) à publier aujourd’hui par la Banque mondiale.

«Le Sénégal avance et stagne», titre Le Quotidien, expliquant que classé 161ème mondial, le Sénégal entre dans le top ten des réformateurs.

«Le Sénégal parmi les 10 meilleurs pays réformateurs au monde», se félicite Le Soleil, le quotidien national.

Pour Sud Quotidien, le Sénégal a gagné 10 points en passant de la 171ème place à la 161ème en 2014.

Ce journal met le focus sur «les pièges de la réforme judiciaire» enclenchée par le Sénégal et souligne qu’elle risque d’être plombée par des procès expéditifs, les insuffisances de magistrats et de greffiers…

A la Une de L’Observateur, Aminata Touré, ex-Premier ministre «crache ses vérités» et soutient : «Je ne regrette rien de ce que j’ai fait. J’assume tout. Sur le dossier Habré, Abdoul Mbaye n’a pas été courageux».

«Barthélémy Dias vers les Assises», titre Direct-Info qui parle de réactivation du dossier de la fusillade à la mairie de Mermoz Sacré-Cœur en décembre 2011. «Je n’ai aucun respect pour la CREI (Cour de répression de l’enrichissement illicite)», dit Karim Wade, à la une de L’As.

Le Soleil revient sur cette tournée économique du président Macky Sall dans le nord et informe que «plus de 82 milliards F CFA sont prévus pour désenclaver Podor».

Les commentaires sont fermés.