Modern technology gives us many things.

« Immeuble Ouakam » : l’autre grief retenu contre le Jaraf Youssouf Ndoye

L’ «Immeuble Ouakam» est un patrimoine du village lébou de Ouakam. Les fonds qu’il génère servent à servir, ensuite, les intérêts des habitants de ce village traditionnel. Mais, aujourd’hui, sa vocation semble être détournée, si l’on croit les jeunes lébous, par le Grand Jaraf Youssouf Ndoye  qui ‘utilise à un but personnel : «La Brigade de la Gendarmerie de Ouakam  a été déplacé dans un immeuble, «Immeuble Ouakam» appartenant à tout  le village. Mais aujourd’hui, l’on constate,  avec regret, l’absence de contrat de location. Le Jaraf et son entourage entretiennent le grand mystère. Depuis un an, aucun sou n’est entré dans la caisse des Ouakamois. Nous allons nous organiser pour nous battre contre ce phénomène. Ce bâtiment est notre patrimoine commun ; il est un et indivis  et, on  ne doit pas  le gérer dans l’opacité », a lancé Daour Malick Ndoye, un natif de Ouakam. Et le responsable des Jeunes lébous d’annoncer : «Pour venir à bout de cette désorganisation notée dans le village de Ouakam, nous envisageons d’organiser une grande Assemblée Générale dans le courant du mois d’Août prochain. Cette rencontre va permettre de remettre en place  toutes les structures coutumières qui existaient et qui ont été léguées par nos grands-parents ; nous allons créer des mécanismes pour mieux redéfinir leurs rôles », s’est –il expliqué.
Ibrahima Ngom Damel

Les commentaires sont fermés.